Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quatrième de couverture :

 Onze «faits divers», d'une banalité tout apparente. Qu'il s'agisse d'un groupe d'ouvriers misérables passant en fraude la frontière italienne, de deux jeunes filles fugueuses, d'un enfant voleur, d'une femme accouchant seule sur la moquette d'un mobile home, surveillée par son chien-loup au regard de braise, qu'il s'agisse de la fillette broyée par un camion, ou de la fillette violée dans une cave de H.L.M., l'auteur impose aux faits une étrangeté bouleversante. L'incident s'annule au profit du dénominateur commun de toute souffrance humaine qu'articulent l'horreur de la solitude, la répression, l'injustice et, quoi qu'il arrive, le fol et vain espoir de rencontrer, dans l'amour et dans la liberté, une merveilleuse douceur.

Avis et commentaires :

Là où la litanie des faits divers quotidiens se décline de façon brute ou monocorde dans nos journaux ou lors de la grand messe télévisuelle, LE CLEZIO, par son écriture, transforme onze faits divers en nouvelles avec talent et sans enjoliver, le moins du monde l'horreur de certains d'entre eux et nous transporte dans un monde chargé en poésie.

Un pari ambitieux ; onze faits divers (sordides, très violents) déclinés dans un monde où prédominent la lumière, l'aridité, les paysages hypnotiques, la violence des personnages et la rudesse d'un monde moderne qui n'épargne pas les héros, malgré eux des histoires de ce talentueux écrivain.

Pari réussi avec un matériel de base qui n'est pourtant pas facile ; le premier acte de violence d'une adolescente avec un vol à l'arrachée avec un fin tragique, la fugue d'un jeune voleur, la dérive d'une femme enceinte accouchant seule dans un mobilhome abandonné avec son chien, la fuite d'un jeune berger poursuivi par la police, le viol au cours d'une tournante d'une jeune femme dans une cité, la lutte perdue d'avance d'une vieille dame pour préserver des promoteurs ce qui fut sa belle villa, le suicide d'un homme dont la femme s'est tuée au cours d'une sortie de route, la fugue de deux jeunes femmes vers l'Italie par la grivèlerie, la tragédie et l'exploitation de travailleurs clandestins en France et l'histoire d'un homme devenu cambrioleur pour faire survivre sa famille....

Poésie, description au scalpel des décors, des personnages et héros malheureux, un style superbe, une écriture exceptionnelle.

Une belle découverte.

Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :