Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quatrième de couverture

Au début du printemps 1975, à 12 000 kilomètres du Sud-Est de la France, un jeune étudiant de vingt ans, originaire de Phnom Penh et issu d'un milieu militaire, quitte sa ville natale pour se rendre chez ses amis au Laos. Pour ce faire, il doit parcourir 800 kilomètres en autocar, partant de la région Nord-Ouest du Cambodge pour rejoindre Vientiane.

Un mois plus tard, les maquisards communistes "Khmers rouges" envahissent les villes du pays, et en très peu de temps, tous les citadins sont évacués de chez eux. Les intellectuels, les fonctionnaires, mais aussi les soldats du régime déchu comptent immédiatement parmi les premières prises de ces révolutionnaires "pro-maoistes" assoiffés de diverses formes de vengeances primitives, et qui se composent majoritairement d'adolescents.

Du jour au lendemain, face aux échos des nouvelles qui circulent dans le mauvais sens, notre jeune orphelin khmer se retrouve ainsi dénué de toutes ressources, mais surtout dépouillé de ses rêves de jeunesse......

Avis et commentaires :

Très original partenariat avec Livraddict et les Editions VPS que ce premier livre - témoignage. Sensibilisé depuis de nombreuses années par tout ce qui a pu toucher au drame de cette péninsule indochinoise et plus particulièrement depuis 2010 avec le choc que me causa le livre témoignage de May Kham "Journal d'une enfant survivante" (voir lien ci-dessous), je voulais parfaire mes connaissances sur cette époque avec de nouveaux témoignages, d'où le choix de ce partenariat.

Disons le tout de suite, ce récit est nettement (et heureusement ?) moins cru ou chargé de pathos que celui de May Kham mais il reste une pierre utile dans l'illustration de ce génocide. Ce récit est l'itinéraire nostalgique et volontaire du jeune Zsunara, qui à l'aube de la conquête sanglante et génocidaire de la plus grande partie de la péninsule indochinoise par les "Khmers Rouges", va s'engager dans le pari fou de fuir le Cambodge pour rejoindre le Laos avant de gagner la France et la paisible région champenoise de Troyes. On n'a, ici, aucune évocation détaillée de ces évènements historiques, ce n'est qu'un très sombre nuage, un simple fond menaçant, l'élément déclencheur de la fuite. L’occasion pour un jeune homme de narrer, parfois d’une manière très puérile, les paysages de son voyage, les rencontres de hasard, les complicités naissantes, l’accueil au sein de la famille Kao et les circonstances successives qui permettront de s’offrir un autre destin.

C'est le parcours, plus que chanceux, d'un jeune homme assez naïf et relativement innocent qui va bénéficier de l'indestructible culture de l'entraide de ce peuple déchiré mais aux racines culturelles communes plus que millénaires, pour échapper à la folie et à une mort probable. C’est aussi le récit de la découverte des modes de pensée et de vie de ses voisins laotiens et thaïlandais avant tout le processus d'arrivée et d'intégration en France, si la chance est le plus souvent au rendez - vous pour notre jeune héros, on reste étonné qu'il puisse ainsi quitter les siens sans inquiétude ni remord alors que l'orage gronde et sa relative froideur comme son détachement.

Témoignage touchant par sa relative naïveté, une approche  légère des mœurs du peuple indochinois, par petite touche des paysages traversés mais aussi l’absurdité de ce conflit fratricide. Style facilement accessible par la plus grande partie de ses lecteurs, un bon moment de lecture.

.

Tag(s) : #Partenariat Livraddict

Partager cet article

Repost 0