Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

L'Auteur :

Anna Gavalda est née le 9 décembre 1970. Elle vit dans la région parisienne. Elle a deux enfants très mignons et écrit quand ils sont à l'école. Le reste du temps, elle regarde les gens vivre. 3ensemble c'est tout est son quatrième livre après "Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" , "Je l'aimais" et "35 kilos d'espoir".

Résumé :

Ce livre ne raconte rien q'une histoire d'amour. Une histoire d'amour entre 4 éclopés de la vie ; Camille, Franck, Philibert et Paulette. Des bons à rien, des cabossés, des coeurs purs. Quatre allumette placées au-dessus d'une flamme. Et, pfiou.... Tout s'embrase.

Avis et remarques :

Coeurs sensibles s'abstenir mais bon sang, comme on aimerait les avoir croiser ces quatre là. Des amputés du coeur à la base, qui vont essayer de se construire, se reconstruire et pour lesquels l'héritage familial et notre époque de grandes solitudes modernes ne se sont pas révélés comme particulièrement tendres.

Entre Paulette, la mémé au grand coeur, Camille Fauque, la dessinatrice des petits instants de la vie de génie, Philibert, dernier rejeton d'une certaine aristocratie décadente et obsolète et Franck, le petit fils de Paulette, rustaud mais grand cuistot, on ne sait plus qui est le ou la plus détruit tant ils sont attachant. 

Un saisissant roman actuel où l'on veut croire que des histoires d'amitié et d'amour orageux de cette profondeur existent. Tout nous renvoie, à travers les relations de nos héros, les personnages mesquins ou bons, à notre propre histoire, à ce que nous voulons tous avoir à un moment, à nos mesquineries quotidiennes.

Un formidable portrait instantanée, sans longueur excessive, des moments de tous les jours croqués par Anna Gavalda avec talent comme le sont les portraits et croquis de Camille. Dieu que l'amour avec un grand A est dur à saisir, qu'il est difficile de se libérer de notre carapace, de notre peur de trahison amicales et amoureuses.

Des scènes croquignolesques, parfois caricaturales mais juste ce qu'il faut ; entre la mise à mort du cochon à la campagne, l'asile de vieux poubelle, le repas d'un certaine noblesse qui se veut encore briller, le moment du croquis du toxico atteint du sida par Camille, la mise à nu de Philibert sur une scène de théatre en banlieue.....Tant d'images qui nous prennent à la gorge et au coeur.

L'espoir d'un monde plus juste, apaisé existe, il est là dans ce livre.

A lire sans modération et les images des films les plus récents "Les Petits Mouchoirs", "Vincent et les autres" se bousculent.

Tag(s) : #Les coups de coeur littéraires noirs
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :