Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

http://www.zulma.fr/datas/images/livres/livre_l_572021.jpg

 

Mon auteur noir favori, je ne pouvais pas manquer de lire ce dernier (hélas...) opuscule.

 

Quatrième de couverture :

 

Roman inédit, roman posthume, "Cartons" nous restitue toutela verve et tout le génie dramatique de Pascal Garnier. Cela commence par un déménagement-morceau de bravoure anthologique- qui d'une certaine manière est le sujet du livre : Brice quitte son appartement lyonnais pour une grande maison, entre un bourg et une route nationale. Mais il se retrouve sacrément seul, au milieu  des cartons, dans cette vieille bâtisse soufflent les mémoires mortes. Les évocations d'Emma, son épouse en reportage à l'autre bout du monde, l'attente d'un appel improbable, ou la rencontre avec Blanche, une étrange femme-elfe, sorte de spectre de l'enlisement provincial, ponctuent cette dégringolade dans l'enfer des cartons.

"Cartons" est un de ces chefs- d'oeuvre sur le pouce dont Pascal Garnier possédait à merveille la recette : il y faut du style, un humour d'ébène et ce goût immodéré pour les drames humains. Voilà un roman qui se lit d'une traite tout comme une boisson forte avalée cul sec par un temps de chien.

 

Avis et commentaires :

 

Je ne suis jamais très objectif quand j'ai l'occasion d'évoquer Pascal Garnier tant sa bibliographie me séduit depuis deux ou trois années (date de ma découverte de cet auteur) et là encore je ne peux que m'incliner et me réjouir de ce livre posthume.

 

Son art du portrait tout en en clair - obscur, de deux ou trois personnages clés est à nouveau à l'oeuvre. On retrouve, ici, l'éternelle fuite en avant de ses anti héros, à la limite de l'aliénation, avec un lourd passé ou un lourd secret.

Brice, illustrateur rejette la réalité et attend le retour de sa femme dans la maison qu'ils avaient choisi pour vraiment aménager cette grande demeure à l'histoire et au destin tragique. Dans cette attente, il se désocialise et va rencontrer puis se rapprocher du second personnage de ce court roman noir ; Blanche. Celle-ci au lourd passé, attention à l'ultime rebondissement de ce livre, est en quête de son père et détentrice de lourd secret.

 

Ce récit sombre, par touche sensible, nous fait découvrir l'un et l'autre, leur histoire difficile, leur déchirement, leur apprivoisement, leur rapprochement à travers leurs histoires, les retours en arrière sur leur moments passés de bonheur privé.

 

Style sobre, soin des descriptions des lieux, des détails des moments d'intimité ou d'introspection. Peu d'espoir mais une véritable rencontre avec ces êtres fragiles, tellement humains.

Tag(s) : #Mes critiques de livre lus
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :