Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un partenariat de grande qualité une fois de plus, un auteur dont j'avais déjà apprécié la plume et sa qualité narrative dans ses deux précédents livres "Terminus Belz" et "Les Salauds devront payer". Par cette opération Masse Critique du Forume Babelio c'est une nouvelle expérience de cet auteur que je suis ;  un texte intégral lu par un interprêtre de grand talent Sylvain Agaësse. De plus cette version est agrémentée d'une interview de l'auteur et cela est un vrai plus.

Merci à Babelio et aux editions audio "Audiolib"pour ce partage.

Quatrième de couverture

Saint-Nazaire, ses chantiers navals, une forêt de silos et de grues, les marais et l'océan à perte de vue, un pont entre deux rives. Pour Franck Rivière, 21 ans, jeune espoir du football local, des rêves plein la tête, c'est aussi la fin du voyage : une chute de 68 mètres et son corps glacé repêché au petit matin.
Tandis que le capitaine Marc Ferré doute de ce suicide, Julia, la soeur de Franck, brillante avocate « montée » à Paris, se heurte aux vérités d'une ville qui cache mal sa misère, ses magouilles et son pouvoir secret : que le bizness paie peut-être plus que le ballon rond, que Saint-Nazaire ne l'a jamais quittée, et qu'on n'enterre pas aussi facilement un amour d'adolescence.
Roman d'atmosphère, peinture sociale saisissante d'une région déchirée, Sur l'autre rive est un récit aussi noir que sensible où se déploient la puissance romanesque et le style percutant d'Emmanuel Grand, l'auteur de Terminus Belz et des Salauds devront payer.

Avis et commentaires :

Ces terres de Saint Nazaire et des environs, son histoire, ses difficultés économiques et son fort taux de criminalité, je les parcoure dans mon cadre professionnel depuis plus de 12 ans et je peux d'ores et déjà témoigner qu'Emmanuel Grand en a parfaitement saisi le sens, les contradictions et la difficulté de vivre de cette jeunesse en désespérance.

Ce cadre planté, le lecteur est plongé dans l'histoire très noire d'une famille d'origine ouvrière, les Rivière,  sur le chantier naval qui a toujours fait et continue à faire la réputation de Saint-Nazaire dont le chef se retrouve du jour au lendemain privée de sa raison d'être et sa puissance par un accident du travail. Ce cadre oppressant et le peu de perspectives professionnelles, Franck Rivière et sa soeur Julia le vivent mal et cette dernière va rompre tout lien avec ses parents, son frère et le bassin de Saint Nazaire pour une carrière brillante d'avocate financière à Paris. Pour Franck cela va s'avérer plus complexe ; à part ses aptitudes au football, le travail ouvrier n'est pas sa priorité et stagne dans une certaine médiocrité entre football (il veut devenir Pro), une petite amie laborieuse et un tout petit job de jardinier mais il aspire à gagner beaucoup d'argent et à se la couler douce. Et comment ne pas le comprendre quand, à l'image de cette région où se retrouvent des gens très fortunés et à l'autre extrémité des ouvriers laborieux, il est confronté à ses milieux aisés où l'argent facile circule...

Ainsi le début de ce récit commence par ce qui s'apparente au suicide de Franck Rivière.... un sucide de plus du haut des ponts qui relient la presqu'île au continent pourrait être l'hypothèse la plus plausible et regrettable. C'est là que l'entêtement et le scepticisme du capitaine de police Marc Ferré sur les véritables circonstances de cette mort d'un jeune de trop vont nous faire basculer dans l'enfer et l'envers du décor. Page après page Marc Ferré et Julia de retour pour les obsèques de son frère, vont creuser et décrypter tous les événements qui ont conduit à ce qui en fait s'avère être un crime. Plongée dans les arcanes et la partie sombre des milieux bourgeois mixant blanchissement d'argent sale, drogue, milieu sportif et les amitiés nocives de Franck, tout cela est mené avec brio, finesse et de façon chirurgicale jusqu'au dénouement final.

Ecriture claire, précise, sens des équilibres et des sentiments humains fragiles où orgueil, fierté et amour fraternel voilà ce qui constitue un récit âpre et diablement addictif. Une perle à nouveau.

tous les livres sur Babelio.com
Tag(s) : #massecritique, #babelio, #audiolib
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :