Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quatrième de couverture :

« Il est temps pour moi de m’effacer, mais j’ai tellement à dire, ou plutôt à écrire. J’ai prêté le serment de ne jamais parler de ce qui suit, mais je ne me suis pas interdit de l’écrire. J’emporterai ces pages dans ma tombe, avec moi, sans regret. Je ressens aujourd’hui le besoin de libérer mon âme qui se lamente, enchaînée par les souvenirs, cadenassée par les remords. Ma plume sera la clé, le remède à ce mal qui me ronge et qui habille mes nuits de cauchemars. »
Jacques est cantonnier à Houtkerque, dans le Nord. Ce qu’il découvre ce matin-là en nettoyant la sépulture centenaire de J. Wallace Hardwell va bouleverser sa vie. Un livre de mémoires écrits en anglais, œuvre d’un inspecteur des mœurs de Scotland Yard qui a vécu dans la capitale anglaise pendant l’époque victorienne.
Jacques va plonger dans les bas-fonds du Londres de Jack l’Éventreur, happé par une enquête secrète aux relents nauséabonds. Entre crimes et passions, amour et trahison, il est transporté là où s’affrontent l’honneur et l’horreur de la loi des hommes.

Avis et commentaires :

Décidément cet auteur ne cesse de me surprendre dans la variété de la thématique de ses livres. Celui-ci, lu en parallèle avec " Les Yeux d'Ava"  du même auteur, nous plonge cette fois dans l'Angleterre Victorienne et dans un décor similaire à celui de Jack l'Eventreur....

Attention il ne s'agit pas d'un énième livre autour de ce mystère mais on est très proche des travers sexuels de certains des personnages très proche de la couronne britannique  Pour cela Wendall  Utroi utilise le miroir d'un mystérieux livre trouvé â un cantonnier / fossoyeur du nord de la France dans ses tâches habituelles et à quelques mois de sa retraite... En effet Jacques tombe sur un coffre dont le mystérieux contenu est un ancien  livre rédigé en anglais. Il aurait pu le remettre là où il l'avait trouvé mais la curiosité est la plus forte... aidé par sa fille qui va le traduire, Jacques emmène son lecteur dans un récit policier de haute volée.

Ces écrits originaux sont en fait ceux rédigés par J.Wallace Hardwell, policier chevronné et intégre, un bon enquêteur extrêmement déductif et humain dans une époque où la corruption, les collusions entre les principaux responsables des services de police et les cercles politiques les plus proches de la couronne sont monnaie courante. Ainsi il se voit confier une enquête qui se doit d'être discrète car pouvant toucher la famille royale avant que cette affaire ne s'ébruite par la presse. Les coupables qu'on lui désigne sont pourtant tout trouvés mais ce serait trop simple....  Il va combiner enquête, humanité et intelligence là où d'autres utilisent violence rare et condamnent sans réflexion... Ces coupables tout désignés font certes partie d'une frange où proxénétisme de jeunes filles se combine avec la misère la plus noire mais notre enquêteur, à l'encontre de toute hiérarchie, de ses collègues les plus butés et contre les lois immorales de cette société où la frange la plus dorée se  joue de toute loi et s'en affranchisse, va creuser le sujet avec intelligence et mener les interrogatoires finement pour démonter ce schéma trop facile et humaniser un peu l'ensemble des suspects. Cela lui coûtera beaucoup et je ne peux qu'encourager les lectrices et lecteurs à plonger sans retenue dans les arcanes de ce récit.

C'est un style narratif de qualité que nous avons là, l'art des portraits des personnages du livre, l'époque où ils évoluent est clair, concis et le trait de grande qualité.

Tag(s) : #wendallutroi, #lelivredepoche, #laloideshommes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :