Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Un grand merci à Gilles Paris et à Gallimard Jeunesse pour ce partenariat et cette découverte.

Quatrième de couverture :

Après le  suicide d'une adolescente, tout un lycée ébranlé et des secrets révélés . «J'ai cru que la peau de jeunes lycéens effacerait jusqu'au souvenir de cet homme. Je me suis laissée prendre, comme une fille facile.» Ainsi parle Iris avant de se donner la mort.  Ce suicide fait resurgir les failles et les blessures de tout un groupe d'adolescents en quête d'identité : Emma et son frère jumeau Tom, Solal, le beau métis, Chloé et Sarah, les amies d'Emma, Gaspard et Timothée, les copains de Tom, Aaron le nouveau, Léon le génie de l'informatique....C'est un choc pour l'ensemble du lycée mais surtout pour Emma, Tom et leurs amis.  La bande se réunit le week-end pour faire la fête. Beaucoup testent leurs limites. Au fil du récit, la véritable histoire d'Iris se dévoile. Conscients d'avoir mal agi, ils tiennent à mieux comprendre ce qui s'est passé et à défendre la mémoire d'Iris.

Avis et commentaires :

Avec Gilles Paris, l'actualité est constante et d'une redoutable acuité. Entre son livre autobiographiques sur ses années de dépression, l'adaptation de son livre vedette "Autobiographie d'une courgette" en BD... c'est sur un nouveau registre qu'il s'engage ; celui de l'adolescence, de ses vertiges, doutes et violences amplifié par l'impact existentiel des réseaux sociaux.

Récit choral d'une poignée de jeunes gravitant au cœur même d'un lycée autour d'Emma et de son frère Tom, les personnages centraux de cette histoire tragiquement actuelle. On ne peut pas, en le lisant, ne pas penser à une autre lecture portée à l'écran en série  "13 reasons why"  de Jay Asher.

Entre Emma et Tom, c'est indiscutablement une complicité exceptionnelle, souvent propre aux jumeaux, il y a une solidarité totale. Tous deux sont issus d'un milieu aisé, leurs parents peu présents, leur laissent une totale liberté quant à leur vie privée.... ce qui permet à l'un comme à l'autre d'alterner soirées très arrosées jusqu'à une certaine autodestruction pour l'un, premières relations sexuelles et amoureuses pour l'autre. L'un comme l'autre sont de leur temps, n'ignorent rien des réseaux sociaux et du drame dont ils sont comme leurs amies / amis responsables, à des degrés différents, qui est la toile de fond de ce livre ; le suicide d'Iris.

Cette plongée dans la tête, les habitudes, l'irresponsabilité, le manque de remords, la cruauté d'une communauté adolescente est rendue avec brio en courts chapitres, autant de pièces de puzzle jusqu'au choc final qui ne pourront que changer la vision du lecteur. Les personnalités dévoilées, leurs pensées, le déroulement de faits aussi beaux pour certains que crus voire cruels est d'une inquiétante mais si actuelle chronologie. Les personnages sont finement rendus, quelle acuité dans la vie de nos enfants et ados, de leurs limites, de la violence dans laquelle ils sont plongés depuis une dizaine d'années. C'est aussi un plaidoyer pour la tolérance, les limites des libertés individuelles de ces ados et l'incroyable facile basculement entre l'insouciance et de véritables drames.

Merci pour ce témoignage.

 

Tag(s) : #rentreelitteraireseptembre2021, #gillesparis, #"ados, #fannyvergnestandemagence, #sandrinedutordoirgallimard jeunesse, #gallimardjeunesse
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :