Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Livre découvert grâce au forum Babelio et sa dernière opération Masse Critique. Merci à Babelio et aux Editions La Valtyniere pour cette opération.

Quatrième de couverture :

C'est le périple d'un groupe de cinq parisiens, le temps d'un week-end en Bretagne insulaire. Dans le cadre d'un festival à Ouessant, ils seront confrontés, aux éléments déchaînés, à de mystérieux tags, aux sirènes, à la vendetta, à l'alcool, au végétarisme, à la mérule, aux algues bleues et aux bretons... Bref à l'île et son inquiétant confinement. Evidemment, tout cela finira mal.

Avis et commentaires :

Un roman graphique de plus de 117 pages permettant à son lecteur de découvrir la vadrouille mi rock, mi alcoolisée et surtout un peu critique d'une bande de quelques copains parisiens et aux tempéraments éclectiques sur l'île d'Ouessant à l'occasion d'un festival de musique l'Ilophone bien kitsch.

Jean-Baptiste, Pascal, Richard, Toufik et Véronique nous emmènent dans un périple aux personnalités différentes entre humours, humeurs, philosophie anachronique et psychologie de comptoir au contact d'un population insulaire spécifiquement bretonne... Une petite troupe hébergée sur l'île où le choc entre îliens, festivaliers et eux très bobo parisiens ne va pas tarder à être virulent. 

Un séjour plutôt animé entre un taggueur d'épaves, la disparition présumée d'une touriste allemande.... pour pimenter les discussions, disputes avec un mix de personnalités pour le moins caricatural ...on a le droit à des discours d'études psychologiques de comptoir, des travers éthiliques, un vegan, des délires très alcoolisés de Toufik l'avocat des petits délinquants typés de la région parisienne, une intoxication massive alimentaire entre autres. Les clichés sur le temps pluvieux, l'eau de mer froide, les vieux iliens râleurs et polémistes, les querelles politiciennes locales autour de l'écologie, tout cela fait un récit assez coloré et drôlatique.

En plus de leurs petites querelles amicales, ils vont se croire impliqués dans une disparition d'une touriste, obligés d'exflitrer Toufik, tout cela agrémenté de quelques légendes locales.... Se vouloir plus insulaire que les natifs de l'île n'est pas sans quiproquo, petites pîques et plutôt mal perçus.

Un récit graphique qui ne vous apprend rien sur Ouessant, plutôt un rappel de plus des oppositions entre certains parisiens et les bretons de souche....de plus insulaires. Distrayant, les traits et dessins sont simples, parfois grossiers menés par un scénario assez logique et sympathique.

n
tous les livres sur Babelio.com
Tag(s) : #massecritiquebabelio, #babelio, #lavaltyniere, #pascalvalty
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :