Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quelle fantastique profondeur dans cette nouvelle découverte....

Quatrième de couverture :

Alors que la narratrice avait prévu un séjour à Turin avec son jeune amant, ce dernier annule au dernier moment pour raison familiale.
Son voyage se transforme alors en un itinéraire intérieur qui lui permet de faire le point sur sa vie.

Avis et commentaires :

Voilà un livre que j'attendais tant les chroniques enthousiasmantes se bousculaient sur ce livre.

Je n'échapperais pas à la tendance générale, ce court récit d'une rare sensibilité m'a transporté, c'est décidément les caractéristiques de mes dernières lectures comme celui d'Anna Zerbib "Les après-midi d'hiver", c'est une plongée fascinante dans le sentiment amoureux féminin. On en oublie presque l'adultère dans lequel son jeune amant Pierre se plonge... C'est l'Histoire d'Amour de la narratrice, les majuscules ne sont pas de trop, mère aimante et séparée du père de son fils, elle est totalement sous l'emprise de son amant, de sa passion et de son plein gré.

Cette escapade italienne qui devait être l'accomplissement de cet amour...vivre enfin avec lui quelques jours sans son fils et cet homme rien que pour elle leur passion....n'aura pas lieu à deux mais la narratrice va tout de même y aller seule pour se retrouver, faire le bilan de sa vie personnelle de quadragénaire, évaluer la puissance de ses sentiments... Long monologue profond, introspection sans flagornerie et des mots, Les Mots qui interpellent, qui sont justes, un bilan avant de reprendre ou non cette histoire de passion.

Prenant, simple et hors norme le livre de la puissance dévastatrice d'un amour fusionnel. La seule interrogation qui me vienne à l'esprit, c'est l'avenir de cette passion

Tag(s) : #68premieresfois, #madelineroth, #editiondelafosseauxours
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :