Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un grand merci aux Editions Kyklos et au forum Partage Lecture pour ce partenariat.

Quatrième de couverture :

Lors d’une manifestation à Damas en 2011, Jamal est arrêté par les agents de la Sûreté. Libéré par l’Armée syrienne libre dans son dernier lieu de détention à Idlib, il se met en quête de sa fille disparue. Jamal parcourt Damas, Palmyre, Alep. Lui, le metteur en scène reconnu pour son répertoire shakespearien interprète désormais des rôles improbables et affronte des événements tragiques qui tiennent lieu de théâtre.
Au cours de son périple, il retrouve Madj, un ancien codétenu apparemment fou, qui va le guider sous les puissants projecteurs du « Vaisseau Humanité ».
Un récit allégorique d’une humanité dangereusement en panne.

Avis et commentaires :

Qu'il va être difficile de rester dans la concision et la mesure alors qu'une fois de plus les Editions Kyklos nous proposent un auteur de qualité, à la fois romancier, poète et onirique et une oeuvre à laquelle on ne peut pas attribuer qu' une étiquette particulière... Roman, témoignage historique, fiction, actualité géopolitique, poésie et fantastique..... on y trouve tous ces éléments dans cette histoire et avec un grand équilibre de genre.

Plongeons donc dans l'actualité dramatique d'une région (Libye, Syrie, Liban) déchirée et martyrisée où les peuples et l'humanité sont profondément malmenés et meurtris. C'est essentiellement Jamal, le narrateur, metteur en scène reconnu avant cette guerre qui ne cesse de rebondir, un homme de théatre cultivé, victime de la répression menée par l'obscurantisme de l'Etat Islamique et plongé dans l'horreur de la torture, des massacres, des prisons, des snipers .....  dont la seule idée fixe à la sortie de la geôle où on l'a plongé est de retrouver celle dont il est sûr que c'est sa fille ; Nour. C'est une des énigmes de ce livre mais cela reste durant tout son odysée le leit motiv de Jamal, sa raison de vivre ou plus exactement de survivre. Néanmoins Christian Cogné va prêter à Jamal,durant tout ce récit, un autre destin à la fois lumineux et tragique.

Dans ces terres de souffrances, Jamal, après avoir retrouver son frère,  va croiser tout ce qui peut constituer les personnages de ce conflit ; les personnages interlopes et fanatiques internationaux d'un état Islamique entre montée en puissance et déclin, les forces loyalistes du président Assad, les profiteurs, les trafiquants d'oeuvres antiques, les snipers, la correspondante de guerre Tala, la jeune bédouine Aya un de ses anges secourable et enfin les humanitaires ou casques blancs qu'il va seconder pour sauver les blessés puis retrouver les morts sous les bombes des forces russes et syriennes.

Ce sont les terres martyrisées, les vestiges des plus prestigieuses cités antiques (Alep, Palmyre entre autres), des populations pacifiques exposées à une haine imbécile et aveugle, les milliers de gens en fuite, des familles dispersées, des jeunes femmes soumises de force à l'obscurantisme dont Jamal devient pour le lecteur le porte -parole et le dernier rempart humain. Un véritable périple, sorte d'odyssée moderne, Jamal, profondément humain n'est guidé que par l'idée de retrouver Nour et un personnage fantomatique, sorte de bon génie pour lui ;  le très intrigant Majd  al - Wheidi astrophysicien, adepte du film de Stanley Kubrick   "2001, Odyssée de l'Espace" pourtant mort au début du conflit qui lui a fait partager son idée fantasque d'une civilisation supérieure extra-terrestre au secours de notre terre, qui donne d'ailleurs le titre à ce livre.

Une écriture exceptionnelle, à la fois concise et factuelle avec le sens de la description, aux échos oniriques et fantastiques, un récit profondément imprégné du réalisme de notre époque parfois si sombre dont des rencontres impromptues et parfois trop rares à l'image de certaines de celles faîtes par Jamal sont autant de petites touches d'espoir et d'humanité.

 

Tag(s) : #editionskyklos, #kyklos, #partagelecture, #partenariatediteur
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :