Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

Partage lecture

 

Un grand merci à ce forum et aux Editions Kyklos qui, une fois de plus, m'ont apporté leur confiance dans la lecture et la découverte d'un nouvel auteur, en ce qui me concerne.

Isbn : 978-2-918406-15-0
276 pages - 19 euros

 
Présentation de l’éditeur

Ils ont vingt ans, ils sont étudiants et ils s'aiment.
Mais c'est la guerre, les Allemands occupent Paris.
Alors eux, les étudiants, les amants, veulent combattre. Ils vont s'engager, même s'il faut soutenir la Milice, même s'il faut faire semblant.
Ce sont des audaces qui se paient au prix fort...

Avis et comentaires 

Une belle découverte, une fois encore, avec cette jolie histoire d'amour débutante sur fond de tragédie historique. Double histoire d'apprentissage, celui de l'amour entre deux étudiants en médecine (Noël et Clotilde) à une époque où les structures familiales restent des plus étroites et n'autorisent pas le vagabondage amoureux et surtout celui de la collaboration entre 1943 et 1944 à Paris. La jeunesse et l'imprudence de ces deux provinciaux vont les amener, paradoxalement, à vouloir faire oeuvre de résistance et pour cela vont intégrer la milice.

Preuve encore une fois que les bons sentiments dans un monde bouleversé où son voisin, ses amis, sa famille peuvent devenir un soutien ou une monnaie d'échange. Nos deux étudiants vont ainsi partager les conditions difficiles de survie à Paris (carte de rationnement, rafle, bombardement) dans un premier temps mais vont pour le coup vivre d'amour et d'eau fraîche. Conseillé par un cousin provincial, résistant, et dans la recherche d'une action d'éclat pour lutter contre les nazis, soutenu par Clotilde et à l'opposé de ses aspirations d'héroïsme , Noel va intégrer la milice et le QG de la Gestapo à Paris afin de procurer le fichier des nazis sur leurs indicateurs et leurs prochaines victimes.

Bien sûr, ce cap franchi, ils vont tous les deux être honnis par les voisins, la concierge et tous ceux qui, trop peureux, restent prudemment collaborationnistes. Ce qui à l'heure prochaine de la défaite allemande et des réglements de comptes ne va pas plaider en leur faveur. Trahis par un mauvais concours de circonstances et inconnus des services de résistance , très dure sera la chute.

Un livre que j'ai aimé, des similitudes cinématographiques ou littéraires ( L'Etrange Monsieur Joseph, 93 Rue Lauriston, Un père trop tranquille, Au bon beurre) et surtout une bonne cartographie à la fois historique et humaine de Paris et de la France sous l'Occupation, voilà quelques ingrédients de la recette du plaisir du lecteur que je suis. Les événements et faits historiques sont tout à fait respectés et documentés, un bon moment de lecture.

Seule l'histoire un peu "fleur bleue" et un dénouement étrange me font portés un jugement de qualité mais non exceptionnel.


Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0