Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/Grandes110/5/0/3/9782351780305.gif

 

Le Mot de l'éditeur : Sukkwan island

Une île sauvage du Sud de l’Alaska, accessible uniquement par bateau ou par hydravion, tout en forêts humides et montagnes escarpées. C’est dans ce décor que Jim décide d’emmener son fils de treize ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant. Après une succession d’échecs personnels, il voit là l’occasion de prendre un nouveau départ et de renouer avec ce garçon qu’il connaît si mal. La rigueur de cette vie et les défaillances du père ne tardent pas à transformer ce séjour en cauchemar, et la situation devient vite incontrôlable. Jusqu’au drame violent et imprévisible qui scellera leur destin.
Sukkwan Island est une histoire au suspense insoutenable. Avec ce roman qui nous entraîne au cœur des ténèbres de l’âme humaine, David Vann s’installe d’emblée parmi les jeunes auteurs américains de tout premier plan.

DAVID VANN est né sur l'île Adak, en Alaska. Après avoir parcouru plus de 40 000 milles sur les océans, il travaille actuellement à la construction d’un catamaran avec lequel il s'apprête a` effectuer un tour du monde à la voile en solitaire. Auteur de plusieurs livres, il vit en Californie où il enseigne également à l'Université de San Francisco. Sukkwan Island est son premier roman traduit en français.
Avis et commentaires :
A l'heure de cette rentrée littéraireet à réception de son nouveau livre "Désolation", les critiques plutôt favorables m'ont amené à lire le premier des livres de David Vann et disons le tout net, c'est un choc.
Un livre étouffant à l'image de cet étrange huit clôs entre un fils adolescent et son père torturé par ses relations avec les femmes. Long parfois, tant j'ai eu du mal à supporter les longues description des paysages de cette île inhospitalière et les tentatives pathétiques de dompter ses rigueurs par deux êtres qui n'étaient surement pas faits pour cela mais surtout déstabilisant par les rapports malsains et tragiques entre le père et le fils.
Révolté par le traitement abject de cet homme dur, voulant entrainer son fils dans ses affres et par le destin tragique de ces deux êtres
Un choc donc, un livre dur, les relations père / fils n'ont jamais été tant décrites comme si négatives et bien sûr le combat entre la nature et l'homme. Cela promet un second livre aussi difficile et cela me réjouit tant ce premier m'a emballé au final. Un avertissement néanmoins s'accrocher à la lecture.
Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0