Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/Grandes110/1/1/0/9782846792011.gif

 

Partenariat avec Les Agents Littéraires que je voudrai vraiment remercier ainsi que Ginkgoéditeur.

 

Quatrième de couverture :

 

20 ans après l'implosion de l'URSS, le bilan des années Poutine s'avère hallucinant. L'Etat ne survit que grâce aux rentes pétrolière, gazière et à la vente de matières premières. Le pays est la proie d'une corruptionj colossale et les élites ont pactisé avec "le milieu".

Mais la société a changé : elle refuse les violations systématiques de ses droits, l'absence totale de contre-pouvoirs, un régime où le FSB, héritier du KGB, règen en maître absolu, relèguant parfois les citoyens au rang de serfs modernes.

Les Russes ne supportent plus cet Etat pillard, la fraude, le racket généralisé, l'arbirtraire total d'une "justice" aux ordres. Ils rejettent les simulacres d'élections. 

Et le pacte Medvedev - Poutine pour la présidence, qui aurait dû rester secret, a mis le feu aux poudres.

Après les "révolutions de couleur" en Géorgie, en Ukraine, au Kirghizstan, après le Printemps arabe, les "inidgnés" russes se font entendre et dénoncent le cynisme d'un pouvoir autiste face à leurs aspirations légitimes.

Le bilan qu'ils font d'un système prédateur est sans complaisance. Pour la première fois, Russia Blues leur a largement donné la parole...

 

Avis et commentaires :

 

Jamais je n'ai eu l'occasion de lire un tel témoignage à charge, depuis le chantage de Poutine à Eltsine, permettant à Poutine de s'installer au pouvoir et à mettre sur pied son duo gagnant avec Medvédev. Un pays à ce point corrompu, où les rouages entre les banques, les gros groupes industriels ont pu mettre en coupe réglée tout un Etat au profit d'un pouvoir qui s'est contruit et repose sur les services centraux de l'espionnage et du contre espionnage.

Des matières première à leur revente en passant par le produit de la vente, tout est fait pour que quelques-uns (les plus fortunés) en bénéficient exclusivement, non sans avoir versés d'énormes pots de vin au pouvoir en place.

 

Il y avait les livres d'Héléne d'Encausse sur ce grand pays, mais là,on est plongé dans un livre extrêmement documenté où tout est étudié au scalpel ; des connivences entre les banques et le pouvoir, les services de renseignement, les relations tendues alternant souplesse et intolérance avec l'Europe comme les USA, la mise en scène d'actes terroristes ou présumés comme leur éradication violente (notamment sur les anciens états russes), le traitement dramatique et définitif des opposantes et opposants sont les caractéristiques prédominantes. C'est le portrait d' un pays dont une marge non négligeable de la population est aux abois, où les hopitaux sont dépourvus de tout ressource, où se multiplie le nombre d'enfants malades comme l'extrême misère qui cotoie de moins en moins pacifiquement l'extrême richesse.

 

Un livre indispensable pour comprendre le systéme actuel, ses dérives et les bouleversements qui couvent avec une montée des manifestations hostile au régime présidentiel de plus en plus dictatorial. A lire.

 

Ma note : 8 / 10

Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0