Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51mWvEXYg6L._SL500_.jpg

 

http://interce69.net/modules/kameleon/upload/Px_Litt_2013_copie.jpg

 

Quatrième de couverture :

 

Une piscine tranquille, au coeur d'une sage résidence romaine. Une piscine  vers laquelle convergent tous les regards, parfois indiscrets. Une piscine où Filippo consent à descendre de temps à autre sur son fauteuil roulant, accompagné  de "l'Indispensable", le fidèle  Péruvien au service de sa famille depuis des lustres. Villa Magnolia est semblable à un petit bourg, tout le monde s'y connaît....Mais lors d'une chaude matinée d'été, survient un inconnu, un nouveau locataire. Au bord du bassin, l'homme exhibe son dos traversé par trois horribles cicatrices. Quelques jours plus tard il intervient manu militari pour défendre une résidente agressée par deux voyous que l'on retrouvera par la suite carbonisés dans leur voiture... Mais qui est cet énigmatique individu ? Et pourquoi devient-il peu à peu nécessaire à tous ? Avec ce roman brillant, Luigi Carletti nous entraîne dans une comédie à l'italienne qui flirte avec le polar.

 

Avis et commentaires :

 

Nouveau plaisir de lecture grâce à ce livre sélectionné dans le cadre du Prix Littéraire Cezam / Inter CE 2013 et des lecteurs du Maine et Loire.

 

On se trouve plongé dans une espèce de cocon avec cet ensemble de résidence privée de «La Villa Magnolia» dans la banlieue de Rome mais où se trament de nombreux rebondissements dans une atmosphère dorée de personnes aisées, une société bon chic bon genre. Alors que le narrateur, professeur et écrivain de renommée et paraplégiques ruminent de sombres pensées en se rappelant  son passé brillant et heureux. Son homme de confiance, péruvien d'origine et ayant toujours veillé au bien être de la famille et du narrateur, gère le quotidien avec tact et discrétion.

 

Cette petite société très propre sur elle va voir la quiétude de son environnement volée en éclat avec l'arrivée très protégée d'un inconnu recouvert de nombreuses cicatrices très voir trop courtois et n'aura de cesse de vouloir le cerner pour mieux le comprendre.  Filipo, le narrateur en se lançant dans cette enquête, va bouleverser l'histoire qui jusque là était des plus calme.

Mais que veut cet inconnu, sorte de sauveur et d'homme de solution pour les résidents de la villa ? Les rebondissements et les mystères se multiplient, on n’est pas loin de l'univers très noir de l'écrivain français Pascal Garnier et du film d'Hitchcock  "Fenêtre sur cours", les rapports et les échanges à fleurets mouchetés entre les deux personnages principaux du livre vont alors nous propulser dans une chute inattendue.

 

Ecriture de talent, maniant avec habileté le suspense et l'étude des personnalités, un auteur à suivre.

 

 

Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0