Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Haut-Conteurs - La Voix des Rois

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

Au XIIe siècle, les Haut-Conteurs, prestigieux aventuriers et troubadours portant la cape pourpre, parcourent les royaumes d'Europe en quête de mystères à éclaircir, d'histoires à collecter et à raconter. Leur quotidien se nourrit de la vérité cachée derrière la rumeur, les superstitions et les légendes. Ceux qui ont la chance de les entendre s'en souviennent toute leur vie. Les Conteurs possèdent la voix des rois, une voix dont ils usent comme d'un instrument magique. Mais ces éblouissants vagabonds ne chassent pas que des frissons. Dans le secret, ils recherchent les pages disparues d'un livre obscur, un ouvrage vieux comme le monde que certains croient écrit par le diable en personne. Et ce livre, Roland un fils d'aubergiste que rien ne destine à l'aventure, pourrait bien en percer l'énigme. Car à treize ans, il devient le plus jeune garçon à poser la cape pourpre sur ses épaules et il semble tout désigné pour devenir le héros d'une grande histoire, une histoire de Haut-Conteur..
Avis et Commentaires :
Ce livre faisait depuis un moment l'actualité et une certaine unanimité pour le juger de qualité dans ses lecteurs, j'ai saisi l'opportunité offerte par le blog d'Ascyle qui le faisait voyager pour le lire à mon tour.
Je rejoins la plus grosse partie des lecteurs de ce livre pour reconnaître que ce livre et le cycle qu'il initie est de bonne qualité. Peu habitué à ce type d'ouvrage, je me suis laissé prendre par la communauté des capes pourpres "Les Haut-Conteurs". Une idée de base intéressante avec la volonté d'un jeune fils d'aubergiste au destin semble t'il tout tracé (aubergiste comme son père) de sortir de l'enfance et d"un obscur comté anglais dans l'Angleterre du 12 ème siècel pour se lancer dans une aventure et lui faire découvrir un monde beaucoup plus palpitant.
A cette époque imaginaire, l'aventure est celle de ces fameux Hauts Conteurs, sorte de narrateurs publics de haut vol, qui jonglent sur la volonté et l'amour des histoires mi réelles mi fantastiques racontées aux soirées par des gens simples, le plus souvent illétrés.
Saisissant l'opportunité de la disparition d'un fameux Haut Conteur Corwyn le Flamboyant et de la venue de celle qu'il forma et initia, la Haute Conteuse Mathilde à sa recherche, Roland notre jeune héros va se lancer dans la recherche de Corwyn, le trouver et s'approprier la fameuse cape pourpre de ce vieux maître pour plonger alors dans la quête des pages du manuscrit que recherche la Société des Haut Conteurs et mener son apprentissage avec Mathilde  et lutter contre les serviteurs du démon qui semblent avoir envahi le comté de Gloucestershire.
Quête initiatique, combats homériques, sortie de l'enfance, récits fantastiques, tout ces qualificatifs collent parfaitement à ce livre qui se dévore d'une traite, sans ennui, dans un style clair et un certain suspense rondement mené. Conquis par ce premier opus, je m'inscris d'ores et déjà dans la lecture de la suite de cette série (les T2 et 3 sont sortis, le T 4 attendu).
Des personnages et des personnalités attachantes, des légendes, des athmosphères, le tout bien amené.
A lire, un bon moyen de se distraire et de s'évader. 
Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0