Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Les Yeux jaunes des crocodiles

 

Présentation de l'éditeur :

 

Ce roman se passe à Paris. Et pourtant on y croise des crocodiles.
Ce roman parle des hommes.
Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être.
Ce roman est l’histoire d’un mensonge. Mais aussi une histoire d’amours, d’amitiés, de trahisons, d’argent, de rêves.
Ce roman est plein de rires et de larmes.
Ce roman, c’est la vie.

Ce roman a obtenu le Prix Maison de la Presse en 2006.

 

Avis et commentaires :

 

La coqueluche de tout un public depuis sa parution, succès de librairie dans sa version original et dans sa version poche. A l'identique pour les deux livres qui le suivent, après un moment de résistance devant un tel déferlement élogieux, j'ai cédé à la tentation et à l'occasion de cette lecture commune, j'avoue l'avoir bien apprécié.

 

Pavé énorme de plus de 648 pages, j'avoue que cela peut faire peur au premier abord, sans compter que la mise en scéne des héros de cette histoire est un peu longue. Mais on se prend au jeu et on s'attache au fur et à mesure, à l'une ou l'autre des héros de cette histoire.

 

Au coeur de l'histoire ; un couple, Antoine et Joséphine avec leur fille Hortense et Zoé, au moment où Antoine enchaîne les périodes de chomage et entame une histoire adultérine avec Mylène, Joséphine croupit dans un petit poste au CNRS et se passionne pour l'Histoire de France au 12 ème siècle.

Las l'un de l'autre ils vont se séparer et le lecteur va alors commencer à découvrir l'ensemble des autres personnages gravitant autour des deux. Par ordre d'apparition, Iris la soeur aînée, l'exact contraire de Joséphine, heureuse, riche suite à son mariage avec Philippe Dupin, superficielle et insouciante, Henriette la mére d'Iris et de Joséphine une femme acariâtre menant son second mari et beau père d'Iris et Joséphine, Marcel Grobz, self made man fortuné rustaud et vulgaire, à la baguette en le terrorisant. En dernier lieu, Shirley, la voisine de Joséphine, jeune femme d'origine mystérieuse avec son fils Gary, sa seule amie.

C'est donc l'histoire devenue individuelle de Joséphine et des ses deux filles d'un côté et Antoine de l'autre à la recherche du job qui pourrait faire sa réussite et le réconciler avec ses deux filles. Long combat vers l'indépendance pour Joséphine, diminuée par une histoire familliale difficile (on ne la comprendra qu'à la fin du livre), le mépris de sa mère, de sa fille aînée Hortense et du sien.

Multiples rebondissements à son niveau comme dans la galerie des portraits de ses proches, dans leur propre histoire.

 

C'est en fait à une série de métamorphoses profondes et intimes de l'ensemble de ses personnages  auquelle Katerine Pancol nous invite ;

 

- Iris, trop superficielle, tentant de changer la monotonie de sa vie en utilisant la faiblesse de sa soeur et ses qualités de romancières pour laquelle plus dure sera la chute.

- Marcel Grobz, privé d'héritier par l'égoîsme de son dragon de femme et totalement sous sa dépendance qui découvre enfin l'amour auprès de Josiane et va enfin conquérir son bonheur.

- Philippe Dupin, l'époux d'Iris, à la fois machiavélique et humain, nullement naïf ou aveuglé par la vrai personnalité d'Iris.

- Henriette, le dragon qui va enfin recevoir une leçon d'humanité et aussi connaître une certaine chute.

- Hortense, adolescente en révolte qui prend délibérement le parti d'utiliser les autres pour s'élever et se vouer au seul culte qui le mérite, à ses yeux, l'argent.

 

A la fin de ce livre les cartes sont délibérément rebattues et redistribuées mêmant bonheurs et tragédies.

 

Un stye convaincant, une trame bien déterminée avec néanmoins quelques incongruités, libertés ou arrangements avec le romanesque. On peut s'arrêter là dans la découverte de cette auteure mais aussi retrouver ces personnages, parfois attachants sur les deux livres qui lui ont succédés. 

 

 


Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :