Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/Grandes110/6/9/6/9782253012696.gif

 

http://4.bp.blogspot.com/-otdkglH-Ji8/TxAvRj6TFiI/AAAAAAAACbM/dTFmgRkmDdU/s1600/Jules_Verne.jpg

 

Quatrième de couverture

 

À la suite d’un article affirmant qu’il est possible de faire le tour du monde en 80 jours, Phileas Fogg parie avec ses amis du Reform Club qu’il parviendra à effectuer cette performance. Le soir même, il se lance sur les routes en compagnie de son nouveau domestique, Passepartout. Mais le périple sera semé d’embûches, à commencer par un mandat d’arrestation lancé par l’agent Fix. Gageons que ce dernier ne parviendra pas à stopper cette formidable course contre la montre ...

 

Avis et commentaires

 

Un moment de relecture bien agréable. Ce fut, adolescent, un des premiers livres que j'ai dévoré.

 

Avec le recul et dans la prévision des autres lectures de Jules Verne que je compte faire, cela reste une lecture légère et je pense que ce ne sera pas le livre de cet auteur que je mettrai en premier.

 

Un pari au sein d'un club de gens fortunés et désoccupés sur la durée optimale de parcours du globe terrestre à l'aube du XX ème siècle alors qu'apparement et indépendamment de cela les faits divers relatant le vol d'une forte somme d'argent par un gentleman dansune des banques de Londres.

Jules Verne va, par le truchement du récit du valet français, débrouillard et maladroit, Passepartout, lier les deux évènements dans un tour du monde assez sommaire.

 

Course poursuite, peau de banane,  course contre la montre et histoire de coeur, tout se succède à un rythme certain mais sans surprise.

Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0