Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41tbbwHTLaL._SL500_AA300_.jpg

 

 

http://1.bp.blogspot.com/-nbe5zPTwk8o/UNQ9J0LHFZI/AAAAAAAACCU/xrQpuOX0FsY/s300/73046_10200096072995630_199158849_n.jpg

 

Livre lu dans le cadre de l'Opération Un Hiver En Russie organisé sur Facebook.

 

Quatrième de couverture 

 

Alexis Ivanovitch joue d'abord pour gagner, puis pour étonner, enfin pour espérer. Il n'a pas misé seulement de l'argent, mais sa vie elle-même.

Ce récit suit comme une ombre la vie de Dostoïevski, durant quinze ans, à Moscou et à Baden-Baden où il se ruina au jeu.

Ce court roman, plein de brio, annonce toute l'œuvre de Dostoïevski. "Demain, demain tout cela finira", dit le joueur qui recommence à jouer éternellement.

 

Avis et commentaires :

 

Un classique russe qui m'a bien plus, tant dans l'étude des mœurs du XIX ème siècle de la classe aristocratique russe de l'époque séjournant de stations thermales en casino, que des relations amoureuses contrariées entre le jeune précepteur Alexis et la belle fille de son employeur ; un colonel (de titre) désargenté en attente d'un héritage ou d'un mariage doré et bien entendu des affres des joueurs maladifs, compulsifs comme de l'addiction aux jeux d'argent. 

 

Si à la base on part d'un drolatique vaudeville entre le colonel et la belle, supposée fortunée, comme de son principal débiteur, il y a aussi l'âme russe avec ses grands sentiments, un orgueil démesuré et l'importance donnée aux apparences à sauver quoiqu'il en soit, une histoire d'amour contrariée entre Alexis, le héros précepteur et la belle fille de son employeur, jouant sur les sentiments amoureux exacerbés de son soupirant pour atteindre des fins peu exemplaires.

Fédor Dostoïevski, grand joueur et de nombreuses fois ruiné, sait rendre, ici, l'influence et les effets désastreux des jeux d'argent auprès des joueurs occasionnels mais pouvant très vite perdre toute notion rationnelle comme des joueurs compulsifs où les revers de fortune après les gains énormes amassés en un seul ou plusieurs coups sont nombreux tant l'addiction est irréversible.

 

Belle écriture, récit mixant moral et amoralité, une belle lecture.

Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :