Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://images.telerama.fr//medias/2010/08/media_59090/olivier-adam-le-coeur-regulier,M41167.jpg

 

Quatrième de couverture

 

"De loin, on ne voit rien" disait souvent Nathan. Depuis la mort de ce frère tant aimé, Sarah se sent de plus en plus étrangère à sa vie. En plein désarroi, elle se réfugie dans un village japonais où Nathan disait avoir trouvé la paix, auprès d'un certain Natsume. Sarah espère se rapprocher ainsi de ce frère disparu. Mais c'est sa propre histoire qu'elle va redécouvrir, non sans périls.

 

Dans ce roman qu'on pourrait dire impressionniste, Olivier Adam scrute les plus infirmes mouvements du coeur tout en posant les grandes questions qui dérangent....

 

Avis et commentaires

 

Fan de cet auteur depuis ses premiers livres, c'est avec grand plaisir que j'ai ajouté à ma petite biblothèque personnelle de coeur  ce nouvel opus. J'attends chaque sortie mais m'accorde toujours du temps entre l'achat ou l'emprunt et la lecture, tant son monde assez sombre et angoissant mérite un état d'esprit relativement serein.

 

Une  nouvelle histoire de vie à caractère nostalgique, sensible voir tragique.

 

Partir sur les traces d'une femme en déshérance, c'est le pari d'Olivier Adam dans ce livre

Roman - récit de vie, Sarah, femme dans la quarantaine, mère de famille, executive woman et apparemment heureuse dans son mariage quitte brusquement son petit monde si présentable et occidental pour le Japon, sur les traces de son frère Nathan, quasi jumeau, au spleen permanent, éternel instable et dépressif, récemment tué dans un accident de voiture. Un personnage désaxé, éternel rebelle en pleine crise existentielle, Nathan, accumulant les excés alccolisés, l'incompréhension des siens et la déception de voir son premier livre rejeté par les éditeurs, était parti pendant une longue période dans une station balnéaire japonaise et sous la férule de Natsume, semblat avoir connu une période de répît.

 

Répît que cherche à atteindre aussi Sarah,qui va profiter de son séjour japonais pour s'interroger, dresser son bilan de vie,suivre les  pas et les épreuves de son frère et pour cela frôler le pire avant de logiquement tirer les conclusions qui s'imposent. Une véritable cure de désintoxication et de ré appropriation du parcours de vie et des sentiments qui la liaient à son frère, découvrir à quel moment la relation s'est étiolée et comment se sentir à nouveau en phase avec ce frère et les derniers témoins qu'il laisse derrière lui mais aussi se donner les moyens de reconquérir ses enfants et notamment sa fille, en totale perdition. 

 

Ecriture sensible, sens du détail, oeil du voyageur sur le Japon et ses moeurs.

 

Nouvel opus de qualité. Merci Olivier Adam.

Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0