Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.babelio.com/couv/cvt_La-verticale-du-fou_1712.jpeg

 

Livre découvert grâce à mes amies et amis de la communauté "Les Livres qui Voyagent" sur Facebook que je remercie de parfaire ma culture de nouveaux auteurs dans des registres, jusque là peu connus, tel que le Thriller Fantastique.

 

A noter que ce livre est le premier tome d'une trilogie "La Trilogie des Verticales", le second en cours de lecture pour moi a pour titre "A la Verticale des Enfers" et si l'intrigue le mérite le troisième volet "La Verticale du Mal- Le Dernier Festin" qu'il me faudra trouver.

 

Quatrième de couverture :

 

Clarisse est morte.

Elle ouvre les yeux sur son corps mutilé, entouré par la Police Scientifique qui s'affaire sur la scène de crime de son propre meurtre.

La vision est dure. Choquante. Le décor sinistre.

Dans cet état d'exo conscience, elle fait alors un come-back sur sa vie passée. Dans une affliction particulière, dérangeante, elle reconstruit le puzzle de sa vie. Elle va vivre ses derniers instants post mortem dans une bien singulière situation : celle de refaire à l'envers le chemin des heures qui ont précédé sa mort, afin de pouvoir confondre son propre meurtrier.
La police scientifique est formelle : le meurtrier de Clarisse a déposé son corps à plusieurs kilomètres des lieux du crime, pour s'adonner à des pratiques nécrophiles sur celui-ci. Chris, le jeune lieutenant de police affecté sur cet étrange homicide, va se retrouver lui aussi face à une situation qui le dépasse : la femme qu'il aimait, celle pour qui sa vie allait basculer, se trouve sous ses yeux, atrocement mutilée. Peu avant sa mort, Clarisse avait entretenu une relation enflammée avec le jeune flic.

Dans une curieuse atmosphère, trois destins vont alors se croiser, s'enchevêtrer pour enfin révéler toute la complexité de leurs existences tourmentées.

En parallèle, la conjonction sordide d'affaires criminelles jamais élucidées va également ressurgir, révélant toute la noirceur de la folie humaine et l'infini de ses troubles...

 

Avis et commentaires 

 

Difficile de donner un avis définitif à ce stade et tant qu'au moins je n'ai pas lu le second volet...

En effet le mode du récit est relativement original ; Clarisse, si elle est physiquement morte, survole la scène du crime et établit au fur et à mesure les circonstances tragiques de sa mort et nous fait partager ses dernières heures et poursuit sa propre enquête.

 

Portrait d'une jeune femme, apparemment très portée sur les relations sexuelles de tout ordre, au moment où elle s'apprête à brûler tous les ponts qu'elle a emprunté jusque là (amant, compagnon, maîtresse...) elle établit son propre plaidoyer sans se cacher et nous cacher ses failles. Jusqu'à la fin, la narratrice multiplie les pistes pour découvrir le déroulé de ses dernières heures, de ses rencontres et autant d'assassins potentiels.

 

Intrigue bien montée mais dont la fin me laisse mitigé et a surtout comme but principal de nous faire découvrir la suite de sa trilogie, moi qui sort des premiers épisodes de la série Sérum avec un rythme assez trépident, je suis plus tempéré mais je crois qu'il est important de le découvrir.

Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :