Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'énigme du retour

 

Le Mot de l'éditeur  :

A la suite de l' annonce tragique de la mort de son père, le narrateur décide de revenir dans son pays natal. Il en avait été exilé, comme son père des années avant lui, par le dictateur du moment. Et le voilà qui revient sur les traces de son passé, de ses origines, accompagné d’un neveu qui porte le même nom que lui. Un périple doux et grave, rêveur et plein de charme, qui lui fera voir la misère, la faim, la violence mais aussi les artistes, les jeunes filles, l’espoir, peut-être. Le grand roman du retour d’exil.

Avis et commentaires :


Curieux enchainement que la lecture de ce livre après celle d'Andreï Makine "Le Testament Français" mais prolongation logique sur les récits et les romans francophones à caractère biographique et autobiographique de qualité excpetionnelle.


La Francophonie à travers ses deux livres est ici plus qu'exaltée entre le russe francophone et le haïtien, la langue française par sa diversité , la richesse de vocabulaire, la puissance évocatrice est décidement utilisée, tordue, découpée avec art et c'est un vrai coup de coeur et un plaisir de lecture pour nous.

Dany Laferierre, écrivain d'origine haïtienne, chassé par le régime politique dictatorial de baby doc Duvalier s'est exilé depuis trente ans à Montréal d'où il a commencé une carrière brillante d'écrivain. C'est à l'occasion du décés de son père, lui aussi, exilé politique mais aux Etats Unis et alors qu'ils s'étaient perdus de vue que Dany a souhaité écrire ce très beau livre.


Ce récit est un très beau mélange de souvenirs du propre exil de l'auteur, il va  également partir sur les traces de son père sur les lieux de son exil à New York en rencontrant ses amis, renouer avec sa mère et sa soeur et lancer la carrière d'écrivain de  son neveu éponyme. Ce sont surtout les descriptifs des la vie quotidienne en Haïti qui vous clouent le coeur, tant l'évocation de ce pays et surtout de son peuple martyr mais jamais désespéré est forte. Les couleurs, les scènes quotidiennes, les enterrements, le culte des dieux et la bonhomie sont puissament évoquées et tout cela sous l'égide de ce meveilleux poète antillais engagé Aimé Césaire.

Les doutes, les remords, la difficulté d'écrire et les faiblesses humaines de l'écrivain, de l'apatride, de l'exilé tout cela se succède à un rythme fluide et merveilleusement écrit.

Un autre coup de coeur.
Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :