Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 http://ecx.images-amazon.com/images/I/51JPK14JTZL._SL500_AA300_.jpg

 

 

http://data0.eklablog.com/samlor-en-livre/mod_article4704216_11.jpg?2393http://img.over-blog.com/100x55/4/00/70/78/logo-challenge-histoire.png

 

http://nsa30.casimages.com/img/2012/07/12/120712104647152435.jpgUn-mot-des-titres[1]

 

 

Quatrième de couverture :

 

En 1761, le jeune Nicolas Le Floch quitte sa Bretagne natale pour entrer au service de M. de Sartine, chef des affaires secrètes de Louis XV. Devenu l'un des espions du lieutenat général de police, Nicolas va vite découvrir la cruauté des hommes et la brutalit des complots : à Paris, dans le mondu du crime, tout tourne autour du jeu, de la débauche et du vol qui communiquent par d'innombrables labyrinthes. Son premier meurtre le plonge au coeur des perversités de la capitale : un commissaire corrompu, une épouse ex-pensionnaire d'une maison de plaisir, un cadavre rue des Blancs- Manteaux, un bourreau médecin légiste à la morgue de la Basse-Geôle... Et si tout cela le conduisait trop près du roi et de Mme de Pompadour ? Une enquête dui fait revivre le Paris du XVIII ème siècle, son atmosphère, ses rues, ses passants, ses rites, ses crimes et ses mystères.

 

Avis et commentaires

 

Etonnement j'avais commencé à découvrir l'amis Nicolas par ses adaptations à la télévision puis par les derniers livres en date de cette série qui m'ont vraiment plu, alors quand dans le cadre de l'opération "Un mot, des titres", le mot choisi fut le mot "blanc", je profitais de l'occasion en me mettant à la lecture du premier tome  de cette série de Jean François Parot.

 

Erudition, grande qualité et respect de l'époque historique, j'ai retrouvé là tous les éléments qui m'ont séduit dans les deux derniers volumes en date de ce fin policier et par une certaine truculence, c'est le cycle de Robert Merle "Fortune de France"  (ma saga historique référente) que j'ai parfois trouvé. Tous les éléments  (sur l'histoire de Nicolas, son éducation, ses amours enfantines) que je ne connaissais que partiellement ont pris place et me permettent de mieux cerner encore Nicolas Le Floch.

 

Sa montée à Paris, sa rencontre avec l'énigmatique Sartine, ses fidèles adjoints (inspecteur, légiste, médecin) et la naissance d'un certain sentiment fillial à l'égard du vieux procureur, ses premières mouches (les indics de l'époque), ses aventures amoureuses, tout est posé tout au long de cette première enquète sur la disparition de l'inspecteur Lardin, le premier mentor que lui attribua Sartine.

 

En véritable enquèteur, avec un contexte historique difficile (complot à la cour de France), c'est en véritable Sherlock Holmes que Nicolas va bâtir ses hypothèses, interroger, désigner voir disculper ses premiers suspects dans un Paris glauque, insalubre et violent. Instinct, courage, sens de la déduction, actes courageux, sens de la diplomatie, voilà les qualités de notre héros. Des retournements de situation, des changements d'alliance et du bon sens, tout est au rendez-vous de ce roman et je crains qu'il ne me faille maintenant poursuivre ma découverte des volumes suivant, en attendant la nouvelle enquète de Nicolas prévu courant 2013. 

Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0