Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://pmcdn.priceminister.com/photo/896802593.jpg

 

http://lejardindenatiora.files.wordpress.com/2012/08/e7f5ef0f8e0f1b9acada323af35e7.jpg?w=216&h=166

 

Quatrième de couverture :

 

"L'Âme se manifeste vers minuit"

Elle marcha le long du rivage, écarta un buisson et descendit sur la grève. Elle m'y apparut, comme une petite blancheur. Cette blancheur erra un moment, puis s'approcha de l'eau.

C'est alors que je êrdis la tête. Je détachai la barque du mouillage, et tout doucement à la perche, je la poussai. Elle m'obéit et se mit à glisser sur l'eau noire.

 

Avis et commentaires :

 

Un livre qui m'a été offert lors d'un dernier swap que je connaissais de nom mais sans plus, le challenge organisé par Calypso m'a êrmis de découvrir un livre d'une grande poésie, du bucolisme à l'état pur.

Petit livre de 155 pages réparties en 5 parties équilibrées d'une grande qualité d'écriture. 

 

Roman d'apprentissage pour le jeune Pascalet, qui l'espace de quelque semaines d'été et d'absence de ses parents va enfin répondre à l'appel de l'interdit de ....la rivière. Une fugue et la découverte des bras d'eaux en compagnie d'un jeune compagnon, Gatzo, qu'il va aider à s'échapper de l'emprise des bohémiens et partager sa connaissance, au cours de l'eau.

 

Découverte commune, solide amitié et pour chacun des deux un véritable enrichissment personnel et leur cadre famillial.

 

Un beau bijou.

 

Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0