Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

http://www.monpetitediteur.com/librairie/images/102R.jpg

 

 

http://img21.imageshack.us/img21/9236/coupdecoeur2013.jpg

 

Nouvelle lecture en tant que membre du jury de "Coup de Coeur pour  des Auteurs Peu Médiatisés 2013 organisé" sur Livraddict link par  petitbelge66 et yukarie. Résumé et avis des memebres du jury comme de la sélection  ici : link

 

Quatrième de couverture 

 

Tout commence par une carte ne se référant à rien de connu, soulignée d'inscriptions incompréhensibles. Puis, ce sont ces quelques phrases, que Raïlyan de Preyloy, cartographe, découvre dans un ouvrage de la bibliothèque royale :

Jadis, ils se dispersèrent aux quatre vents, leur foyer était devenu trop petit ou bien étaient-ce eux qui  [étaient devenus trop] nombreux... Ils s'égaillèrent un peu partout, emportant avec eux une branche de leur arbre-maître.

Fasciné, il décide d'en apprendre plus et finit par découvrir de nombreux textes similaires. Tous mentionnent une mystérieuse civilisation, oubliée de tous.

C'est en allant à la recherche de ce peuple, les Abouteurs, qu'il aborde une île, un onde à part où le temps s'écoule de manière différente, un monde de sagesse, construit autour d'un arbre qui détient le savoir mais aussi la mémoire d'une civilisation disparue...

 

Avis et commentaires :

 

Un genre littéraire où je suis grand débutant, c'est ainsi que je l'ai lu et découvert à travers ce livre.

 

Récit choral entre celui de Raïlyan de Preyloy, principal narrateur néanmoins,  jeune homme dévoreur de livres et aux idéaux simples qui, à partir d'un premier témoignage plutôt mystérieux va, pas à pas, rassembler les témoignages pour enfin se lancer à la recherche de l'île qui abrita la civilisation des Abouteurs, sous l'égide de son roi aux attentes moins nobles, et quelques-uns des sages qui constituèrent les premiers membres de cette civilisation comme celles et ceux qui rejoignirent cette communauté pour enfin trouver la paix et fuir les conflits.

 

C'est ainsi en recoupant tous ces témoignages que le lecteur va découvrir, à son tour, cet Éden et les bases pacifiques et sages des Abouteurs sur leur île. Par bribes, la noblesse de cœur du principal narrateur, celle des Abouteurs dont toutes les bases reposent sur le culte à leur arbre, le commerce, le partage et le pacifisme comme la quête de celles et ceux qui persécutés sur leurs terres originelles les rejoignirent à l'invitation du conseil des Abouteurs. Nous découvrons alors les limites du désintéressement et du pacifisme de cette civilisation et son évolution funeste. Le tout est de savoir si cette découverte et la réminiscence des principes des Abouteurs ne va pas aussi entrainer Raïlyan trop loin.

 

Par sa découverte des principaux sites des Abouteurs, par le jeu de miroirs rencontrés, Raïlyan va revivre les principales phases historiques des Abouteurs, s'imprégner de leur sagesse et revivre leurs moments phares et forts. Entre souvenirs, flash quasi fantomatiques, images et dans un style très imagé et palpable, l'auteure Maïwenn promène ses héros et son lecteur dans les bases de nombre de civilisations antiques emblématiques, fantasmées et nous apporte la morale d'une société où altruisme et partage peuvent précipiter ou non les civilisations et les cultures qui pourraient en faire leurs propres piliers. Mythe de l'Atlantide ?

 

Lecture agréable et poétique, j'avoue ne pas l'avoir détesté et probablement découvrir d'autres récits de ce genre voir de l'auteure

 

 

 

Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :