Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/9/8/3/9782246787389.jpg

 

1 % Rentrée Litt 2011 RL2011b

 

http://img.over-blog.com/299x160/3/87/05/49/Livre-aout-2011/Defi-PR-4.jpg

 

Quatrième de couverture :

 

Cela commence par un enterrement. Cela finit par un enterrement. Entre les deux, le mort raconte sa vie. Et quel enchantement !

Des années 1970 à nos jours, toute son entreprise va précisément consister à esquiver la vie et ses contraintes. Et ce jeune, puis moins jeune, puis vieux fils de famille va de maison en maison, de campagne en ville et d’une ville dans une autre ville, véritable gitan de luxe qui promènera à travers la France sa grande intelligence offusquée par la vulgarité des temps.

Mélancolique et satirique, virtuose et touchant, voici l’étonnant premier roman d’un jeune homme qui semble avoir mille ans.


Avis et commentaires :


Amateur de littérature ampoulée, mélangeant longues tirades, descriptions à ‘n’en plus finir,  longues tirades et constant retour en arrière, ce livre est pour vous. Une longue tentative de faire du récit à la Marcel Proust et si je suis allé jusqu’à la fin de ce récit, il a vraiment fallu que je me motive.

 

Le récit à caractère autobiographique est pourtant intéressant et on suit les pérégrinations du narrateur entre campagne et villes (Paris, Strasbourg, Orléans ou Tours). Les problèmes liés à la ruine de sa famille, son errance sexuelle et l’histoire des siens comme ses difficultés à vivre parmi la société qui l’entoure. Si seulement il ne partait pas constamment en longues tirades et perpétuelles digressions, visant probablement à mettre en valeur  son sens du détail, sa connaissance parfaite tant sur le point de la syntaxe, de l’orthographe, de la grammaire et de son vocabulaire très riche.

 

Mélancolie, nostalgie, mal de vivre, une quête d’un mieux-vivre ; c'était tout un  programme intéressant pourtant.

 

Un premier roman riche mais je suis passé à côté. 

Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :