Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.editions-amalthee.com/bdd/couvertures/m/2155.jpg

 

Livre lu en partenariat avec le Forum Dark Ambiance et grâce aux Editions Amalthée.

Un grand merci pour cette découverte.

 

Quatrième de couverture :

 

A Auxerre, le commandant de police Michel Demontigny compte les cadavres de femmes atrocement mutilées. Il n'a que peu d'indices pour faire avancer son enquête si ce n'est la plume de bécasse qui signe chaque crime....

Quand le tueur s'adresse à lui via la presse locale, lui faisant endosser la responsabilité de ces assassinats, le policier n'a d'autres choix que de chercher à comprendre la psychologie du tueur. D"Apollinaire à Baudelaire, de suspects en suppositions, l'enquêteur devient obsédé par cette affaire, qui fait ressurgir tant de vieux démons.

Maintenu en échec, il verra son équilibre psychologique affecté gravement par ses recherches ; quant à celui du tueur, il surprendra le lecteur !

 

Avis et commentaires :

 

Un polar de bonne facture sur un peu plus de 210 pages, construit sur le mélange du polar classique à l'ancienne avec son personnage enquêteur principal Michel Demontigny (école de police à l'ancienne) et le tueur en série de femmes n'ayant aucun point en commun si ce n'est une évolution dans l'entourage plus ou moins proche de Demontigny.

 

On n'est pas ici sur un rythme d'enquête trépident mais sur un combat personnel entre le tueur et l'enquêteur, une volonté de déstabiliser foncièrement le second, jusqu'à vouloir lui faire endosser aux yeux du public la seule responsabilité de la multiplication de crimes plus odieux les uns que les autres. Réflexions, symbolisme des plumes de bécasses, insertion de liens littéraires classiques, profileuse, doute renforcé sur ses propres capacités d'enquêteur, introspections, pistes diverses mais toujours en mode calme.

 

SI l'auteur se consacre plutôt sur la personnalité de Demontigny et de la difficulté croissante que cette enquête amène sur sa psychologie et ses faiblesses, on voit moins l'interactivité entre sa personnalité et celle de son équipe, des personnages secondaires auraient peut -être gagné à ce qu'on s'y attarde un peu plus. Je présume que le rythme et le modes de fonctionnement des commissariats de villes moyennes de province sont assez proches de la réalité et on sent que l'auteur est documenté à ce propos.

 

L'action manque un peu mais au global avec une chute inattendue, livre agréable et enquête plaisante.

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0