Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Titre : Les Nuisibles
Auteur : Pascal GARNIER
Editeur : Flammarion
Nombre de pages : 182
Année de sortie : Janvier 2002

Quatrième de couverture :

"Ni l'un, ni l'autre ne savait où poser le regard. Leurs yeux, tels des papillons égarés dans une chambre d'un petit mètre carré, se heurtaient sans cesse aux parois de la cage d'ascenseur, se fixaient parfois éperdument sur un détail anodin, une griffure sur la porte, un coin de revêtement du sol décollé, un graffiti inachevé sur le couvercle du cendrier : MER...; mais en revenaient toujours à l'irréfutable présence de l'autre. Alors, ils se souriaient maladroitement, le temps d'un éclair et reprénaient l'inspection méticuleuse de leur cellule."
Vision très noire, pessimisme profond, les Nuisibles confirme le talent sombre de Pascal Garnier.

Histoire, personnages et mon avis :

Un nouvel opus de ce génie du noir, peut-être moins inspiré mais toujours plaisant. Daniel, écrivain raté vit aux crochets de Gina en attendant le Livre qui lui vaudra célébrité et gloire. Dans ce même immeuble, c'est la rencontre avec Corinne, provinciale exilée mère d'un enfant dont le père est inconnu, rencontré dans l'ascenseur. Gina, disparue dans des conditions tragiques, Daniel, sans ressource ni domicile fixe, part s'installer avec Corinne en Provence avec son fils très attardé, une vie de couple apparemment mais plutôt une histoire de deux individus seuls,vivant côte à côte...
Vie calme et pesante où seuls les parents de Corinne et une nouvelle voisine Angela, elle aussi écrivain, d'origine anglaise, apportent un peu d'animation dans celle de Daniel qui se laisse vivre et prend goût au rôle de papa. Puis c'est l'accélération avec la disparition de l'enfant, une vie à trois (Daniel, Corinne et Angela dans le rôle de la maîtresse).
On est alors plongé dans un rythme plus soutenu où tous les secrets, les plus noirs, sont révélés.... Que deviendra cette union à trois ? 
C'est tout l'intérêt du livre dans une ambiance lourde, cynique et morbide....

Ma note : 14 / 20

Tag(s) : #Les coups de coeur littéraires noirs

Partager cet article

Repost 0