Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.leseditionsdeminuit.com/images/3/v_9782707321534.jpg

 

Quatrième de couverture :

 

Quand il est entré dans le supermarché, il s'est dirigé vers les bières. il a ouvert une canette et l'a bue. A quoi a-t'-il pensé en étanchant sa soif, à qui, je ne le sais pas.

Ce dont je suis certain, en revanche, c'est qu'entre le moment de son arrivée et celui où les vigiles l'ont arrêté, personne n'aurait imaginé qu'il n'en sortirait pas.

 

Cette fiction est librement inspirée d'un fait divers, survenu à Lyon, en décembre 2009.

 

Avis et commentaires :

 

Efficace, affreusement effciace, un petit livre, une phrase de 62 pages, sans aucun point, Laurent Mauvignier réussit là encore un exercice de style difficile ; la déclinaison d'un fait tiré d'un fait divers réel en dressant en un procés implaccable de la perte de l'humain dans nos sociétés modernes et développe son plaidoyer pour le respect de chacun.

 

Un pauvre type (dans son sens premier) assez jeuneen rupture de famille, de vie sociale entre dans un supermarché pour simplement boire une cannette de bière sans la payer, il laisse venir à lui 4 vigiles, sans résistance particulière qui, au lieu de le confier à la police, l'emmènenent dans le dépôt pour le secouer, ils vont le corriger vertement et ainsi le tuer. Nous vivons celà comme les spectateures d'un film au ralenti, partageant les réflexions de cette victime, de ses bourreaux, de son frère (à la vie sociale normale) chargé de le reconnaître à la morgue, du procureur dans son procés contre ces vigiles durant leur procés.

 

C'est efficace, dur, véritable procés de nos societés de consommation, de notre indifférence, de nos individualismes et de notre bêtise. Redoutable mise en perspective d'un fait divers parmi tant d'autres et de nos lâchetés.

 

Toujours dans ce style de profond humanisme, de spectateur - procureur et sans parti pris mais dans une écriture sans fioture et précise avec une grande sensibilité en nous évitant toute sensiblerie inutile, Laurent Mauvignier reste une de mes valeurs sûres de lecture contemporaine.

 

 

 

Tag(s) : #Mes critiques de livre lus

Partager cet article

Repost 0