Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Opus

 

C'était, il y a quinze jours, même si ce fantastique challenge a été lancé au coeur de l'été par les éditions Numérik, relayé par une part non négligeable de bloggeurs et a débuté du côté d'Orléans, ville célébrant Jeanne d'Arc, à croire que les voix du numérique ont , là aussi, appelées de nombreuses lectrices et nombreux lecteurs "papier" compulsifs à innover et à céder aux charmes de cette nouvelle révélation (lien vers mon article initial : http://passiondelecteur.over-blog.com/article-une-nouvelle-ere-pour-moi-la-liseuse-electronique-86237291.html).

 

Lecteur compulsif, avec une bibliothèque papier d'un peu plus d'un bon millier de livre et en déplacement constant, je n'arrive plus à pousser les murs, suis obligé d'arrêter l'acquisition  et je suis presque obligé de prendre une valise de livres en plus de celle reprenant mes costumes.... Outre le coût excessif  de ces achats, je suis un gros auditeur de livre MP 3 dans ma voiture et je souhaite à la fois découvrir de nouveaux horizons littéraires, avec un grand confort de lecture et choisir dans une large palette... La solution m'apparaissait, de plus en plus être le numérique, restait à trouver l'occasion qui ferait de moi un converti absolu.

 

Et bien après quinze jours intensifs d'essai grâce à cette opération, je me suis découvert une nouvelle addiction ; la liseuse numérique.

 

Les raisons ; une maniabilité et une légéreté absolue, une adaptabilité au niveau de la poilice de caractère, une capacité d'archivage et de chargement, une grande durée de chargement sans recharger sur PC, des capacités similaires à une tablette. Ajouter à cela un dynamisme certain des éditeurs numériques, y compris sur des oeuvres classiques et cela notamment chez Numerik., rien de négatif dans l'ensemble ou plutôt si..... quand et laquelle des liseuses vais je m'acheter ou me faire offrir.... Noêl c'est bien loin.

 

Merci donc à Booken et Numeriklivres et bravo à Sophie, la prochaine victime (je le parierai) de ce prêt.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :