Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

tous les livres sur Babelio.com

Une opération Masse Critique de rentrée encore une fois extraordinaire avec la découverte d'un biographe et du poête René Crevel.

Quatrième de couverture :

Un matin de juin 1914, à son réveil, René âgé de quatorze ans découvre le corps pendu de son père à la poutre centrale du salon de l'appartement familial. Ce traumatisme alimentera un besoin de révolte qui ne quittera pas le poète qu'il devint. Tourmenté par sa bisexualité, tiraillé entre l'amour qu'il portait à un peintre américain et à une jeune berlinoise adepte du triolisme, dégoûté par son corps atteint de tuberculose, René Crevel conjurait son mal de vivre en cherchant dans les abus de la drogue, du sexe, et des frivolités mondaines l'apaisement de ses maux. Jusqu'à son suicide en 1935 il rêva à une version régénérée du monde en devenant tour à tour membre du mouvement Dada, du groupe surréaliste et enfin du Parti communiste.

En une épopée passionnante, d'une plume alerte, Patrice Trigano fait revivre les moments d'exaltation, les sentiments de craintes, d'angoisses, les douleurs morales et physiques de René Crevel. Il dresse une peinture des milieux intellectuels des années vingt et trente, alors que le fascisme était en embuscade, à travers des portraits saisissants des amis du poète: Gide, Nancy Cunard, Breton, Éluard, Aragon, Tzara, Cocteau, Dali, Giacometti.

Avis et commentaires :

Eblouissante et extraordinaire vie bien trop courte d'une des figures du surréalisme ; le poète René Crevel.

Si bien entendu, les mouvements artisitiques le "Surrealissme" et le "Dadaîsme" m'étaient connus pour les avoir survoler en classe, j'en ignorai indiscutablement les motivations, les troubles internes qu'ils vont connaître en interne et j'aurai bien été en peine de nommer un de ses représentants . René Crevel....

C'est tout l'art de ce livre de Patrice Trigano, à la fois d'une grande érudition, extrêmement documenté mais avant tout à travers le récit de vie de René Crevel un palpitant récit de cette période historique trouble de notre pays entre la première guerre mondiale et les années 30 avec les années folles et la montée en puissance de la tragédie que constituera la montée du fascisme et du comunisme dans notre pays.

Tout cela vu selon le prisme du poéte et romancier peu connu . René Crevel, aux tragédies multiples tant familiales qu'amoureuses avec une sexualité complexe. Un être consummé par l'amour de la littérature, de la poésie, la peinture et par les rivalités amicales des plus grands représentants des ce mouvements (Gide, Breton, Eluard, Cocteau, Giacometti entre autres) au coeur d'une période plus que troublée (la boucherie de la première guerre mondiale, la montée des mouvements fascistes européens et du communisme) avec de surcroît de longue période de maladie (la tuberculose).  Il va faire de sa vie une course contre la mort, le partage de moments de vie des plus dissolus, à l'image de l'époque. Le lecteur est emporté dans un tourbillon effréné de cet écorché vif, définitivement marqué par le sceau du suicide dès son adolescence.

Faste, eblouissement ; une époque définitivement attachante et trouble. Quelle claque encyclopédique de qualité sur ces 30 années, à l'issue de ce livre j'ai éprouvé une envie de relire tous ces auteurs, poétes, re découvrir les oeuvres de ces artistes et surtout un profond attachement à René.

 

Tag(s) : #massecritiquebabelio, #@babelio, #rentreelitterraireseptembre2020, #babelio

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :