Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nouvelle lecture Rentrée Littéraire Sept 2020.

Lecture grâce aux échanges entre les ExploLecteurs 2020 sur le forumLecteurs.com.

Quatrième de couverture :

Apeirogon
Une figure géométrique au nombre infini de côtés.

En son cœur, deux pères.
Un palestinien, un israélien, tous deux victimes du conflit, qui tentent de survivre après la mort de leurs filles. Abir Aramin, 1997-2007. Smadar Elhanan, 1983-1997. Il y a le choc, le chagrin, les souvenirs, le deuil. Et puis l’envie de sauver des vies. Ensemble, ils créent l’association « Combattants for Peace » et parcourent le globe en racontant leur histoire pour susciter le dialogue.

Et un nombre infini de côtés.
Toutes les facettes d’un conflit, qui est à la fois historique, politique, philosophique, religieux, musical, cinématographique, géographique. Une tragédie infinie qui happe le lecteur, l’absorbe, lui donne une responsabilité et l’engage à comprendre, à échanger, pour entrevoir un nouveau futur. Une tentative d’apaisement.

Avis et commentaires :

Incontestablement le roman / essai à lire au plus vite et avec une grande disponibilité d'esprit, sans parti pris, pour en comprendre la portée. Partir dans les traces de deux victimes / acteurs réels du conflit éternel entre l'état d'Israël et celui de la Palestine.

Pari fou d'un roman vrai d'une richesse documentaire exceptionnelle, une enquête digne d'un journaliste d'investigation expert... c'est donc le travail accompli sur plus de 500 pages par Colum McCann. A la clé ; des rencontres et de longues tranches de vie de deux pères touchés au plus profond de leur être par la mort de leur fille respective, victimes collatérale de ce sempiternel conflit. Entre Rami l'israélien et Bassam le palestinien, malgré la haine et leur propre histoire de soldat accompli pour le premier et de résistance armée pour le second, il y a malgré tout la volonté de s'unir dans la douleur, la nécessité du pardon et la reconnaissance des deux états. Il y aussir le rejet de l'aveuglement des dirigeants de ces deux pays et la volonté démesurée de l'hégémonie d'un état sur l'autre sur cette partie du monde.

Enquête fouillée donc des parcours de chacun de ces hommes, de leurs compagnes et de leurs enfants, le retour sur leurs combats passés, l'historique de la perte de leur fille à un peu plus de dix ans d'écart. Mais aussi des informations sur une multitude de points d'histoire ou de géographie, autant de digressions utiles à ce récit. 

Evidemment au coeur de ce roman c'est tout le processus de pardons, de recherches de la paix qui fleurissent entre ces deux peuples, notamment menés au quotidien en Israël mais aussi à travers le monde lors de ces réunions / rencontres que continuent inexorablement à mener Rami et Bassam pour .le compte du Cercle des Parents réunissant des gens de bonne volonté, des deux parties...qui ont tous connu la perte d'un enfant dans ces perpétuels conflits et les obstacles que leur opposents les dirigeants des deux pays.

Exceptionnel opus.

Tag(s) : #explolecteurs2020, #lecteurs.com, #rentreelitterairesept2020

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :