Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Livre découvert par Lecteurs.com dans le cadre de son opération Les Explolecteurs 2020, merci à Vanessa de ce prêt.

Quatrième de couverture :

Alabama, 1880. Dans une plantation du sud des États-Unis, la naissance d’Helen console sa mère d’un mariage bancal. Un monde s’ouvre entre Kate et sa fille, et puis tout bascule : les fièvres féroces ravagent l’enfant adorée.
Cette fillette à la destinée extraordinaire, beaucoup la connaissent. La renommée d’Helen Keller, aveugle, sourde et muette, enfant farouche tenue pour folle et puis surdouée, a franchi frontières et années.
Kate Keller, que La Belle Lumière éclaire aujourd’hui, semblait en revanche repoussée dans l’ombre à jamais. Sans elle, pourtant, sa fille aurait-elle pu accéder au miracle de la connaissance ?
Comme glissée au cœur de son héroïne, tant vibre dans ces pages le corps déchiré de Kate, Angélique Villeneuve restitue, de son écriture sensuelle et précise, la complexité d’une femme blessée et dévorée par l’amour. Dans ce Sud encore marqué par la guerre de Sécession et les tensions raciales, le lecteur traverse avec elle une décennie de sauvagerie, de culpabilité et de nuit. Mais découvre aussi, et c’est là la force du livre, un temps de clarté et de grâce.

Avis et commentaires

Un livre qui par ses premières pages m'a refroidi....puis passé la page 50, je me suis pris totalement à cette biographie romancée de l'enfance d'Helen Keller mais surtout aux multiples interrogations, déceptions, abandons et dilemnes de Kate Keller, sa mère dans son combat pour l'intégrer dans la communauté des vivants. 

Livre aussi très bien documenté sur l'Amérique profonde des années 1880, des tensions racistes comme des rancoeurs de la pourtant bien lointaine Guerre de Sécession. Au milieu d'une société (famille et pays) encore arriéré mais en pleine évolution, combien il est difficile pour Kate Keller, jeune femme à la jeunesse rude, de quitter son état d'origine pour épouser Arthur, une homme déjà veuf et père avec un écart d'âge de plus de 20 ans.

Comment faire quand on ne connaît personne dans sa nouvelle famille où les tensions et les attitudes conservatrices pour s'intégrer et s'affirmer quand de plus la première de ses filles, vicitime d'une congestion cérébrale, se retrouve sourde, muette et légèrement mentalement handicapée ? 

En résumé, un oeil nouveau qui peut complèter la propre autobiographie d'Helen Keller, à la destinée réelle extraordinaire.

Tag(s) : #Lecteurs.com, #Lesexplolecteurs2020

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :