Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un livre que le hasard de mes pérégrinations sur les blogs m'a fait découvrir et pour lequel j'ai un véritable coup de couer.

Quatrième de couverture :

Il est illettré, alcoolique, père de trois enfants, sans travail ni avenir. Il survit près d'une décharge publique, quelque part dans le sud-ouest des États-Unis. Mais l'Amérique ne l'a pas tout à fait oublié. Un inconnu, producteur de snuff films, lui propose un marché : sa vie contre trente mille dollars. Il s'appelle Rafael, et il n'a plus que trois jours à vivre... Avec ce roman, Gregory Mcdonald n'a pas seulement sondé le cœur de la misère humaine, il lui a aussi donné un visage et une dignité.

Avis et commentaires :

Un bref roman noir d'une grande force et sans pitié pour les perdus de la société américaine quand on a le malheur de vivre dans un bidonville au coeur d'une famille de paumés et de corvéables à souhait au gré des jobs précaires et de préférence non déclarés. Rafael, jeune indien  de 21 ans, vit à Morgantown et n'a comme seule chance que d'avoir épousé la tendre Rita qui lui a donné trois enfants, il travaillait avec son frère mais pour rien et survit très mal faute de moyens pour sa famille et au coeur d'un bidonville et d'une sorte de décharge où chacun tente de survivre en osmose avec la misère et une communauté de pauvres hères alcooliques.

Comment tenter d'offrir un semblant de vie aux siens quand on est illétré et aussi alcoolique (Vodka poison absolu)  si ce n'est qu'en se vendant très cher et en une seule et ultime prise dans un snuff movie, où il sera une victime de tortures et d'un tabassage en règle ..... avec très peu de chance d'en revenir vivant.... et cela pour trente mille dollars et une ou deux bouteille de vodka... Le lecteur va suivre Rafael dans ce qui sera son seul et dernier rôle, ses échanges sordides avec le producteur et l'incrédulité qu'il va susciter au sein de sa communauté et des siens devant l'avance qu'il ramène et le fait qu'il ait trouvé un job.... Evidemment il n'a pas le droit de révéler ce qui l'attend. 

En dire plus gâcherait votre lecture mais en 190 pages cette lecture coup de poing vous prendra les tripes se révélera addictive.

Tag(s) : #thrillernoirusa

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :