Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Badge Lecteur professionnel

 

Nouvelle lecture pour cette rentrée littéraire de l'Automne 2016 et cette fois aux couleurs de la littérature étrangère. Merci à Net Galley et aux Editions Stock pour cette découverte.

Résumé éditeur :

Pietro est un garçon de la ville, solitaire et rebelle. L’été de ses 11 ans, ses parents louent une maison à Grana, dans le val d’Aoste. Là-bas, Pietro se lie d’amitié avec Bruno, un jeune vacher qui l’initie aux secrets de la montagne. Tous deux parcourent inlassablement les alpages, forêts et chemins escarpés du Grenon. Cette parenthèse estivale est aussi l’occasion de découvrir une autre facette de son père : homme taciturne et colérique à Milan, celui-ci se transforme en père attentionné et montagnard passionné dès qu’il franchit le col du Grenon.

À 16 ans, Pietro passe un dernier été à Grana, avant de prendre ses distances avec son père, Bruno et la montagne, pour mieux y revenir quinze ans plus tard.

Ce texte d’inspiration autobiographique, hymne à l’amitié et à la nature, nous plonge au cœur de la montagne, personnage à part entière, devenue refuge pour ceux qui rejettent le monde moderne.

Dans une langue pure et poétique, Paolo Cognetti mêle l’intime à l’universel et signe un grand roman d’apprentissage et de filiation.

 

Avis et commentaires :

 

Précédé par de très nombreux commentaires élogieux dans la blogosphère, je me suis jeté dans la lecture de ce livre et les premières pages m'ont tout d'abord déçues avant de plonger dans cet exceptionnel roman aux connotations biographiques qui abordent de front et avec talent un ode à la montagne, à la nature, à l'amitié et à la difficile relation entre un père et son fils ; le narrateur.

Difficile de rendre aussi bien la beauté et les dangers des montagnes italiennes, que les parents du narrateur ont connu et aimé dès leur enfance, au point de vouloir s'investir dans leur vie d'adulte, dès leur premier jour de congé dans la réfection d'une maison au coeur des montagnes et à tenter à convertir leur fils dans ce culte des forêts, de la randonnée en montagne.

Perdu au creux de ces montagnes, c'est aussi l'occasion pour le narrateur ; le jeune Piétro, de se lier avec un enfant de cette région; Bruno, berger et peu familier de l'école mais rompu à la découverte de tous les trésors et des tâches que partagent chaque famille de montagnards. Ce monde si cher au coeur du père du narrateur au point de le transfigurer dès qu'il part en randonnées, va permettre le rapprochement du père et de son fils avant de les faire s'éloigner lorsque le narrateur devient adolescent mais qui va faire aussi naître une relation de filiation de coeur. 

Si la connexion entre le père et le fils va s'estomper, les randonnées se poursuivent entre Bruno et le père de Piètro, ce dernier préférant se lancer sur d'autres périples toujours liés à la montagne à travers le monde. A la mort du père, Piètro retrouve Bruno et les liens légèrement distendus des deux enfants, devenus adultes se renouent dans l'ombre bienveillante du père. C'est l'occasion alors de faire survivre ce souvenir et aux deux hommes, unis par l'amour de la montagne, de bâtir leur vie, leurs profondes aspirations et de s'entraider.

 

C'est un roman de grande qualité et d'ampleur, riche en poésie, profondément humain et fort.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :