Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nouvelle lecture de cette rentrée littéraire Automne 2017/ 2018, merci à NetGalley et aux Editions Allary.

Quatrième de couverture :

Au début de l’année 1989, alors qu’elle va avoir dix ans, la narratrice voit sa vie bouleversée par le divorce de ses parents. Au récit d’un quotidien chamboulé se mêlent les souvenirs heureux d’une enfance à trois. Trente ans après, c’est le regard d’une petite fille devenue adulte qu’elle pose sur cette séparation. Elle ne cherche pas à comprendre ni à expliquer mais simplement à dire le déchirement, cette impression de trahir l’un dès qu’elle est avec l’autre, cette douleur encore si vive par instants. Pourquoi cette blessure, commune à tant d’enfants, est-elle si difficile à cicatriser ?

Avis et commentaires :

Nouvelle pierre amère dans les témoignages déroutés d'enfants, devenus adultes, au coeur de la séparation de ses parents, c'est le pari de Sophie Lemp, tout en pudeur, dans ce cours roman. Chroniques à posteriori des heures de bonheur en famille et de la lente mais certaine érosion des sentiments qui lient ces parents et cela sous les yeux et le récit des plus proches; la narratrice et quelques très proches (grand mère et frère).

Enfant plus que désirée tant la difficulté de l'avoir marque ce couple, tous les deux dans le secteur médical aux horaires décalés, c'est tout d'abord un profond amour qui la couve et la fait grandir. Chérie et alors que la narratrice enfant ne voit rien venir de ce délitement des liens qui unissent ses parents, la séparation s'impose et se concrétise violemment. C'est un véritable trauma qui va la faire vaciller sur ses bases les plus intimes et alors que la vie en a fait une adulte, l'incompréhension demeure et le pardon tarde. Le lecteur vit au coeur des interrogations, chagrins de cette enfant, alors que la vie partagée entre deux domiciles s'instaure mais que les difficultés relationnelles s accroissent entre la mère et sa fille, cette dernière s'en veut de ne pas pouvoir les réunir à nouveau, culpabilise de jouir des moments de grâce vécus avec l'une ou l'autre et de ne pas offrir l'équivalent à la partie restante.

 Si la vie se reconstruit pour chacun de ses parents, la partie n'est pas gagnée et décidément, aucune séparation, aussi douce qu'elle semble paraître, ne laisse les êtres sereins et indemnes et cela encore plus pour l'enfant

Ce roman n'est constitué que du récit des interrogations et incompréhensions de la narratrice sur les raisons de cette rupture, si tant est qu'elle puisse se justifier, quelques pistes sont abordées mais ne trouvent pas forcément crédit aux yeux de Sophie Lemp. Oeuvre sensible et qui ne peut pas nous laisser indifférent. Son style est grave, les mots frappent juste et la sensibilité affleure à chaque page.

 

 

Tag(s) : #NetGalley

Partager cet article

Repost 0