Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Décidément les deux derniers livres lus dans le cadre de cette superbe opération des 68 Premières Fois sont consacrés à l'univers musical et sous des angles tout aussi divers que prenant.... Merci de ces découvertes et ici aussi aux Editions Mercure de France.

Quatrième de couverture :

C'est tant de joie, ces trois premiers accords qui font résonner toute ma chambre, les phrasés qui s'envolent, les triolets qui glissent et qui m'emportent au-delà du jardin, la partition bordée d'un liseré vert, baroque. Dessus, on lit le nom de Wolfgang Amadeus Mozart. Ce nom-là, je le répète dans ma tête, ça ne fait plus qu'un seul et très long mot, dur à dire, pareil qu' Azay - Le -Rideau, Volfgangamadéussmozare,  Volfgangamadéussemozare....

Avis et commentaires :

Un récit court et passionnant autour de deux histoires d'amour ; celle de la narratrice et cela dès la plus jeune enfance avec Mozart et celle plus sensuelle, mentale, spirituelle et réelle de cette même narratrice devenu journaliste après avoir tenté de vivre de la musique.

Mixant avec talent l'étude biographique de Mozart ( ses lieux, itinéraires, ses relations avec sa famille avec ses oeuvres), son propre parcours et ses souvenirs d'enfance, la relation troublante et naissante avec un grand chef d'orchestre, les échanges passionnés, la narratrice dresse sa propre partition et nous entraîne avec fougue dans ses passions.Tant d'objectifs réunis en un seul livre sans lasser le lecteur dans un style accessible et clair sans excès ou pédanteries ne peut que séduire.

A la fois frais et instructif, c'est complètement mon style. Merci

Tag(s) : #Les 68 premières fois

Partager cet article

Repost 0