Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Livre découvert dans le cadre de la Masse Critique Babelio de rentrée de janvier 2017. Merci au forum et aux Editions Weyrich, la collection Plumes de Coq.

Quatrième de couverture :

Les états de l'enfance sont infinis. Ils se déclinent ici, en autant de miniatures ciselées et acérées. Loin d'être un paradis perdu, l'enfance est à regagner et à regarder en face, afin de ne pas oublier ceux que nous sommes.

Avis et commentaires :

Difficile de donner son avis sur une recueil de 51 nouvelles au contenu et aux récits de nature différentes et d'intérêt plus ou moins réel . Mini récits ou mini anecdotes comme phases de vie différentes. Parfois clairs, parfois déroutants, souvent perspicaces, ces personnages et histoires de vie atteignent le but avoué ; le lien avec l'enfance de la conception de la vie à son terme. Autant de personnages réels que des dialogues assez bien rendus dans l'ensemble dans des scènes quotidiennes ou tout simplement des dialogues inventés et crées.

Drôles, caustiques, parfois dramatiques, ces pages et chroniques tissent un lien de qualité avec ses lecteurs, même si parfois, on aurait aimé un fil directeur plus étoffé.

 

 

Partager cet article

Repost 0