Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quatrième de couverture :

Elles s'appellent Magdalena, Libuse, Eva. Elles sont belles, elles sont Tchèques et partagent le même destin : de mère en fille, elles naissent de père inconnu. De cette,malédiction elles vont faire une distinction. Chacune à sa façon, selon sa personnalité, ses rêves, ses lubies et l'époque. Car leur vie, qu'elles voudraient simplement fière et libre, se transforme en saga dans ce pays bouculé par l'Histoire. Magdalena connaîtra l'annexion nazie, Libule les années camarades et Eva la fin de l'hégémonie soviétique. Ingénieuses, modestes et décidées, les trois femmes s'adaptent au changement et défient l'opinion, tête haute.

Avis et commentaires :

Un livre puissant, combinant l'Histoire, la condition féminine (le plus souvent peu enviable) à travers la seconde partie du XX ème siècle dans cette Europe Centrale et l'ex Tchécoslovaquie en particulier aux bouleversements si intenses et cela sur trois générations. Chacune de ces femmes, à travers des parties bien distinctes de ce récit, devant assumer par choix ou obligation la naissance d'une fille dont le géniteur est aux abonnés absents, Elles vont mener leur vie et leur combat dans une société machiste, conservatrice et franchement hostile à leur statut. Ballottée par les courants de l'Histoire, exilée et dans l'obligation de se battre pour vivre dans une certaine fierté et survivre dans des conditions économiques des plus instables, la force de caractère et la noblesse d'âme sont ici féminines, indiscutablement. 

Des récits de vie symptomatiques de l'injustice et de la volonté masculine de s'imposer mais aussi des trahisons, des secrets tûs et parfois des pères qui s'ignoraient par le silence et la lâcheté de leur entourage ou de leur classe sociale. Rien n'empêchera, malgrè les coups du sort, ces femmes, bien souvent exemplaires, à s'entraider ou se rejeter mais en tous les cas, elles vont revendiquer, avec raison, leur indépendance et leur force d'âme.

Une écriture diablement bien précise, s'appuyant sur des bases historiques, sociétales et sociales des plus solides. On ne peut pas rester insensible à ces destins, ces forces et taire le respect qu'ils inspirent.

 

Tag(s) : #Les 68 premières fois

Partager cet article

Repost 0