Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouvelle lecture de la sélection de la rentrée de l'hiver dernier et, hélas, pas l'emprise attendue.

Quatrième de couverture :

Un frère et une soeur vivent reclus depuis des années dans leur grande demeure familiale, qu'ils ont baptisée Notre Château. Seule la visite hebdomadaire du frère à la librairie du centre-ville fait exception à leur isolement volontaire. C'est au cours de l'une de ces sorties rituelles qu'il aperçoit un jour, stupéfait, sa soeur dans un bus de la ligne 39. C'est inexplicable. Le cocon protecteur dans lequel ils se sont enfermés pendant 20 ans vacille.

Avis et commentaires :

Un livre / huit-clos au coeur d'une bien inquiétante maison / château entre un frère et une soeur orphelins tous deux, et cultivant une relation amoureuse bien étouffante et inévitablement scandaleuse autour d'une histoire de famille bien complexe et tragique. Je ne m'attendais pas du tout à ce genre de lecture, m'attendant à une chute de quelque nature qu'elle soit mais je suis resté sur ma faim et complétement à côté. 

Pour moi un longue litanie, du soufre mais pas de souffle, tout au contraire la description de ce qui semble être la folie,une relation immorale aliénante et toujours les mêmes sujets sans explication. Bref un livre étouffant que j'ai achevé dans la plus totale incompréhension.

Tag(s) : #Les 68 premières fois

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :