Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouvelle découverte avec "Les 68 premières fois" et le moins que l'on peut dire c'est qu'on ne gagne pas à tous les coups avec ce livre.

Quatrième de couverture :

Où va-t-on ? Telle est la question que se posent Marguerite et Mirabelle. Voici trente ans que ces deux jambes portent A., jeune cadre pressée d'en faire toujours plus. Mais plus de quoi ? Travail, enfants, amour ? Marguerite et Mirabelle débattent de leur grande affaire - le destin d'A. - en compagnie des autres parties du corps : Camille le cerveau, Babette la paire de fesses Boris et Brice les bras. A.chute dans an aéroport, le mari s'en va, la cacophonie guette. Au bord de la crise de nerfs, la jeune femme découvre que son corps en sait plus qu'elle et décide de l'écouter...

Avis et commentaires

Cela partait bien, un angle original pour découvrir ce qui peut faire courir ou pas une femme avec ce récit polyphonique de chaque partie du corps, c'était même asse drôle et surtout original.

Mais très vite, l'ennui s'est installé chez moi, le récit devient trop confus, les anecdotes narrées ne sont pas des plus passionnantes et pour tout dire, la longueur s'installe et je ne me suis plus du tout senti concerné, j'ai du coup temporisé, pris, abandonné puis repris ma lecture mais sans succès. L'étincelle n'est pas venue, le récit s'encombre de détails sans réel intérêt et enchaîne les poncifs de ce genre de livre. Sincèrement désolé de ne pas avoir accroché, cela d'autant plus que les avis lus sur ce livre sont globalement bons, la barre était peut-être placée trop haut après les premiers livres sélectionnés par les 68 Premières Fois, qui m'ont plus qu'emballés.

Ce n'est qu'un avis comme un autre, qui n'engage que moi, à vous de vous faire votre propre idée. Pour moi je passe mon tour jusqu'à la prochaine lecture.

Tag(s) : #Les 68 premières fois

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :