Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Livre lu dans le cadre d'une Masse Critique Spéciale du Forum Babelio avec Albin Michel.

Merci à eux pour cette découverte.

Quatrième de couverture :

Eté 1918. Dans un hôpital militaire, un jeune homme se réveille amnésique. Il a tout oublié : son passé, son nom, mais il parle aussi bien français qu'allemand. L'espion idéal pour les services secrete qui lui donnent l'identité d'un soldat allemand disparu. Mais peut-on être un autre quand pour soi-même on n'est personne ?

Grande fresque historique, roman d'aventures et d'espionnage haletant, où personnages imaginaires et réels se côtoient, "La Danse des Vivants" nous entraîne dans l'Allemagne de la République de Weimar. C'est aussi toute l'Europe de l'entre-deux-guerres déchirée par la violence des nationalismes et des idéologies que nous dépeint Antoine Rault, lauréat de l'Académie Française et auteur du "Diable Rouge" et du "Sytème" à travers l'épopée de ce héros sans mémoire.

De surprise en surprise, une réflexion sur l'identité et le destin de l'homme emporté pa la marche de l'Histoire.

Avis et commentaires :

Un livre de plus de 489 pages assez inédit dans la forme, en ce qui me concerne, puisque des domaines aussi différents que l'Histoire, l'état d'esprit des différents gouvernants et peuples belligérants de la Première Guerre Mondiale, les petites histoires, les drames et les horreurs de cette époque, l'itinéraire d'un jeune homme désespéré de ne plus connaître son passé,ballotté et manipulé par les services secrets française et allemands, les petits calculs militaires et politiques comme la trahison familiale et le problème de l'identité sont abordés dans une fresque bien menée et ne laissant au lecteur aucun répît dans la découverte de ce roman.

Chaque point évoqué tient la route, les sources historiques sont justes, les portraits de personnages réels et fictifs sont ciselés, les calculs et états d'esprit de chacun sont expertisés, une époque clairement définie et les racines de ce qui aménera le second conflit mondial et la montée des nationalismes (allemands, baltes, russes) parfaitement décrits. Voilà pour le contexte et le rendu, pour l'histoire du personnage central c'est avec un certain style que son destin, les affres qu'il traverse dans sa quête identitaire , les manipulations dont il est la victime, son innocence et son questionnement sur servir ou non et jusqu'où des pays aux ambitions radicalement différentes, son regard particulièrment lucide sur la nature humaine (honneur, violence, trahison....) et ses failles en font un être auquel le lecteur ne peut pas rester insensible.

Peu d'individu soumis aux manipulations médicales, pseudo psychiatrique, politiques et aux lâchetés humaines, supporterait ce que notre héros va subir et traverser. De la vengeance familiale d'un père trompé à la mesquinerie politique et militaire, à la manipulation mentale et pseudo patriotique, en passant par un passé et une connaissance de ses racines, sans oublier les attitudes des êtres rencontrés sur les différents champs de bataille ou les calculs économiques et politiques des chambres diplomatiques, tout est habilement et logiquement imbriqué pour que le lecteur veuille lire d'une traite ce livre.

Roman, documentaire, dans une certaine mesure essai historique et sociologique, tout est réuni pour en faire un livre de très belle facture et qu'il faut découvrir absolument dans cette rentrée littéraire si dense.

 

 

tous les livres sur Babelio.com
Tag(s) : #Masse Critique Babelio

Partager cet article

Repost 0