Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un partenariat en avant - première (épreuves non corrigées) avec les Editions Aux Forges de Vulcain. Merci.

Quatrième de couverture (extrait) :

Dans cette farce burlesque, notre antihéros, qui restera sans nom, est l'archétype du loser moderne, vaincu par la société : alcoolique, sans emploi, en proie à la plus profonde misère sexuelle et amoureuse.

Poussé par ses parents, il accepte un emploi d'homme à tout faire dans une riche fondation qui se révèle être une secte. Par un suite de quiproquos, il va se retrouver patron de cette secte, qui réunit principalement de riches bourgeaois érotomanes. Mais ce jeu de masques, ce retournement subversif des valeurs et des positions, ne va pas le rassurer pour autant et, ainsi parvenu au sommet de la pyramide sociale et sexuelle, il va découvrir qu'il ne désire pasplus être maître qu'il ne désirait être esclave......

Avis et commentaires :

Il y a des livres qui vous font passer un clair moment de franche rigolade dans un mélange doux amer et une période parfois sombre. On peut définitivement classer ce livre parmi cette catégorie. Voir ainsi un portrait si caricatural d'un anti - héros, un être totalement immature et inclassable est rare, l'auteur atteint ainsi des sommets avec ce narrateur, qui ne dénoterai pas dans un film de Claude Zidi...Pierre Richard dans ses grandes années s'en rapprocherait fidèlement.

Un type si sinistré, crétin, sans moralité aucune, qui a en plus un vrai talent pour attirer ou provoquer catastrophes est tout simplement inclassable. Partager son quotidien de pauvre type, si peu près à vivre en société, arrivant à faire tour le contraire de ce qu'il faut faire pour simplement survivre, se faire aimer ou simplement apprécier par une succession de maladresses, de gags de situation est tout simplement un pure moment de délire pour le lecteur.

Qu'il soit dans une mouise totale ou par une succession improbable d'accidents, de coups du destin et de maladresses, à la tête d'une secte riche et portée sur la consommation sexuelle acharnée, il est tout simplement invraisemblable. 

Ce livre caricaturale décrit néanmoins avec un certain brio les excès de nos sociétés de consommation, où la réflexion est remplacée par l'opportunisme et l'égoïsme total. Un très bon moment de lecture.

Partager cet article

Repost 0