Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quatrième de couverture (extrait) :

Il est le frère de "l'Arabe" tué par un certain Meursault dont le crime est relaté dans un célèbre roman du XX ème siècle. Soixante-dix ans après les faits, Haroun, qui depuis l'enfance a vécu dans l'ombre et le souvenir de l'absent, ne se résigne pas à laisser celui-ci dans l'anonymat : il redonne un nom et une histoire à Moussa, mort par hasard sur une plage trop ensoleillée.....

Avis et commentaires

Brillant, une écriture de très bonne qualité et un postulat de départ des plus original. Ce roman inclassable est mené tambour battant en deux temps aussi prenant l'un comme l'autre. Comment vivre à l'ombre d'un paradoxe ; un frère tué sans raison particulière, universellement connu mais au nom totalement inconnu... C'est le drame d'Haroun, frère de l'arabe tué par Meursault dans le livre de Camus, vivre alors que sa mère portait tous ses espoirs sur le grand frère et attendant que son dernier fils ré-équilibre le destin. 

Redonner son identité à une victime, orienter sa vie, supporter sa mère fantôme, se priver de toute relation et sombrer.....

C'est un excellent livre à vraiment lire en gardant à l'esprit sa propre découverte du livre de Camus. Un plaidoyer pour le respect et la tolérance.

 

Partager cet article

Repost 0