Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voilà un peu plus de 10 ans que les écrits de cet allumé me font vraiment rire, c'est donc avec plaisir que j'ai choisi son nouvel opuscule auprès des Editions Denoël que je remercie pour ce partenariat.

Quatrième de couverture (extrait) :

Le très distingué professeur Surunen, membre finlandais d'Amnesty International, las de se contenter de signer des pétitions, décide de prendre les choses en main. Il s'en va personnellement délivrer les prisonniers politiques qu'il parraine en Macabraguay, petit pays d'Amérique Centrale dirigée par un dictateur fasciste sanguinaire......

Avis et commentaires

Décidément quelque soit le secteur qu'il investit de sa plume acérée, Arto Paasilinna fait mouche et entraine son lecteur dans l'univers souvent burlesque de personnages picaresques, véritables antihéros mais dans l'air du temps....

Cette fois, c'est l'éminent professeur philologue Surunen qui va régler son compte aux deux systèmes opposés et radicaux du fascisme et du communisme avec une certain bon sens et une acuité particulièrement développée. 

Que lassé de s'investir, honorablement, dans la rédaction de lettres et autres signatures pour la libération de tels ou tels prisonniers politiques et contre les atteintes aux droits de l'homme, il parte, sur un coup de tête en Amérique Centrale dans un pays imaginaire (le Macabraguay) mais si proche de ce que l'on connaît de pays hélas bien réels (Nicaragua, Paraguay, Colombie....) où les dictatures, soutenues par les USA, foncièrement anti communistes fleurissent, se faire l'avocat auprès du dictateur en place de son filleul Amnesty International pour une libération sans condition, ne l'empêche pas de s'attaquer ensuite à une sombre république d'Europe de l'Est communiste (en Vachardoslavie rien que le  nom on en rit déjà....) pour libérer encore une fois un prisonnier politique interné en asile psychiatrique.

Ses armes ; une personnalité dégoulinante, parfois, de bons sentiments, un certain sens des opportunités, une imagination débordante, de la chance et beaucoup d'aventures rocambolesque (digne des Pieds Nickelés, de Tintin et de M Hulot). S'il apparaît foncièrement naïf pour ne pas dire niais (interpellant tel dictateur pour lui demander de respecter les libertés individuelles et les droits de l'homme), il développe en tout cas un certain bon sens ce cher professeur Surunen et un relationnel très développé avec une galerie de relations caricaturales (des ecclésiastiques persécutés, des homologues universitaires, un journaliste américain bourré du matin au soir, un professeur russe en charge de l'étude des pingouins, un médecin foncièrement communiste totalement intoxiqué par le modèle qu'il revendique au fond des geôles fascistes), bref de l ' éclectisme totalement invraisemblable mais irrésistible de drôleries.

Que l'on ne se trompe pas, derrière un roman fantaisiste c'est un écrivain parfait connaisseur des systèmes politiques, de géopolitique et des travers des seuls modes politiques toujours reconduits par nos sociétés.... Un grand éclat de rire garanti pendant toute votre lecture…

 

Tag(s) : #Partenariat Denoël

Partager cet article

Repost 0