Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oyez, oyez Brave Gens le mois d'avril 2015 est dédié à Manon Fargetton chez Book en Stock, comme toujours une opération enrichissante et participative chez nos deux gracieuses.

Pour ma part je l'inaugure avec les avis sur une saga qui vaut le coup à travers la lecture que j'ai pu en faire ;un livre trouvé d'occasion "Le Suivant sur la liste" et le partenariat Rageot et Book en Stock (merci à vous) "La Nuit des fugitis" 

Alors jetez vous sur les livres de cette auteure et surtout n'hésitez pas à poser vos questions et suivre nos échanges chez Book En Stock.

 

" Le Suivant sur la liste "

Quatrième de couverture :

Izia bifurque dans la rue du collège. Elle consulte sa montre. Parfait, Izia collectionnait les mots sur son carnet de liaison et se faisait un devoir de ne jamais arriver à l'heure. Elle leva un sourcil étonné en apercevant Nathan qui déboulait sur son vélo à l'autre bout de la rue. Elle s'apprêtait à traverser en snobant le passage clouté lorsqu'une Mercédes aux vitres teintées surgit du carrefour. Trop vite. Beaucoup trop vite.

Elle distingue sans peine le regard déterminé du conducteur qui enfonçait la pédale d'accélérateur. La voiture était déjà sur Nathan.

Elle cria.

Avis et commentaires :

Premier volume d'une série qui installe une histoire originale, une course contre la montre (à la 24 h 00 chrono) celle d'adolescents aux allures classiques mais avec leur propre personnalité, qui vont se trouver projeter dans un suspense intense à travers lequel ils vont se trouver au coeur d'un conflit mêlant intérêt scientifique, eugénisme et manipulation militaire.

Nathan, Izia, Morgane, Samuel et Timothée sont des jeunes à l'histoire personnelle, aux secrets intimes et aux personnalités variées et agressives pour certains, qui en une poignée de jours vont se découvrir, s'opposer dans un premier temps avant de s'unir pour essayer de comprendre pourquoi Nathan, jeune génie informatique, hacker et passionné d'Intelligence Artificelle a provoqué leur rencontre avant de périr dans un accident pour le moins suspect.

Une société pré codée, des êtres plus ou moins destinés et pré - disposés où la science (véritable avenir ou sourde manipulatrice) prend le pied sur le rationnel et la loi naturelle, voilà la clé de ce premier volume. Des adolescents sont manipulés et leur parents totalement inconscients sur la manière dont la tristement et célèbre clinique des Cigognes a pu abriter de biens sombres desseins à la phase de la conception ex vitro d'une génération bien spécifique.

Les scènes, les personnages troubles (Barthélèmy Chevalier, le professeur Klein), les intérêts supérieurs de l'avenir de l'humanité, la course à la véritable identité, la détermination dans ses choix et la découverte de talents cachés pour chacun d'eux, tout se ligue avec vivacité, suspense et bouleversement intempestif.Le groupe de ces adolescents est lui-même victime de trahisons supposées. Bref on ne sait plus à qui se fier dans ce livre et c'est aussi sa force. Inutile de le dire, je l'ai dévoré et ai aussitôt enchaîné sur le second volume de ce cycle.

 

" La nuit des fugitifs " :

 

Quatrième de couverture :

"Le radio-réveil d'Izia se déclencha. Le jingle des infos retentit. A la une de ce matin, l'ouverture du procés de Barthélémy Chevalier, leader du groupe terroriste  Pro - Eve qui s'oppose aux manipulations du génome humain.... Aussitôt les paupières d'Izia s'ouvrirent en grand. .... Barthélèmy Chevalier est accusé du meurtre du jeune hybride Nathan Valentin, renversé devant son collège il y a trois ans. Malgré ses méthodes violentes, une partie de la population défend les idées de l'activiste.... Une pulsation sauvage s'éveilla dans son ventre. Le rythme obsédant de la vengeance."

Avis et commentaires :

A l'issue du premier volume de la série initiée par Manon Fargetton, j'étais resté sur de nombreuses interrogations, à l'image des principaux jeunes héros (Izia, Samuel, Morgane, Thimotée). En effet si un premier round se termine avec " Le Suivant sur la liste ", ces jeunes qui se sont liés autour de la révélation de leurs origine et caractéristiques spécifiques, ils devaient dans l'urgence quitter leur repère habituel pour l'anonymat sans même savoir si toutes et tous avaient pu se remettre. Sans nouvelle les unes des autres, c'est Nathan, par le biais de son E personnage, devenu une véritable Intelligence Artificielle et à l'occasion du procés du triste Barthélèmy Chevalier qui va réunir l'ensemble des protagonistes pour une nouvelle quète ; celle de retrouver et de libérer les autres adolescents issus des manipulations génétiques et autant de mystérieux personnages constituant une véritable armée sous les ordres d'un mystérieux "Monsieur".

Le premier volume de cette série était un procés en bon ordre de la manipulation génétique, c'est au tour du procés de la télé réalité, des détournements militaires auquel nous assistons et toujours dans un rythme exceptionnel avec retournements en série, suspense et trépidents mystères ou enquêtes. Notre petite troupe originelle va devoir renouer les liens, se montrer leader et force de conviction pour que l'ensemble des autres adolescents aux pouvoirs spécifiques se fédère et s'unissent pour leur propre libération et contrer les tensions que leurs spécificités et particularités suscitent auprès du monde environnant partagé entre horreur et fanatisme.

Un seul mot ; vivement la suite, si suite il y a et merci pour l'ensemble. Les personnages et les scènes sont à la fois crédibles et bien étoffés, l'orignalité de la thématique perdure et l'ennui, jamais, ne s'installe.

 

Tag(s) : #Le mois Manon Fargetton

Partager cet article

Repost 0