Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Orange et son forum de lecture "Lecteurs.com" m'ont proposé de découvrir ce livre dans un partenariat exceptionnel et je les en remercie ainsi que les Editions Sonatine, pour lesquelles j'avais plutôt l'habitude dedécouvrir des thrillers et autres polars de très bon calibre.

 

 

Quatrième de couverture :

Duane Moore a 64 ans. Il a perdu sa femme dans un accident de voiture, et ne s'en remet pas. Réalisant un vieux rêve, il est allé en Egypte pour tenter de soulager son chagrin, mais le retour à Thalia, la petite ville texane où il a passé toute sa vie, s'avère bien difficile ; ses amis sont partis (quand ils ne sont pas morts), son entreprise, désormais dirigée par son fils, Dickie , se porte très bien sans lui, ses filles l'ennuient et son coeur est entrain de le lâcher.

Heureusement, il y a l'amour....ou plus précisément  la poitrine d'Annie Cameron, une jeune géologueparticulièrement affriolante embauchée par son fils, et qui ne semble pas insensible aux charmes de notre héros. Il y a aussi Honor Carmichael, sa psychiatre lesbienne, avec laquelle Duane s'est lancé dans une sorte de défi aux lois de l'attraction.

Avis et commentaires :

Voilà ce qu'il convient d'appeler un roman des plus fantasques et hors genre.... Inclassable définitivement tant cette chronique douce - amère, entre Woody Allen et Yves Robert pour celles et ceux qui chercheraient des repères cinématographiques... est à la fois drolatique et grinçante.

Prenez un néo-sexagénaire, au parcours professionnel réussi mais totalement largué depuis le décès accidentel de sa femme, de retour d'un voyage en Egypte, sensé lui permettre de reprendre pied et vous aurez l'anti héros par excellence ; Duane. Attachant donc mais parfois pathétique pour ses réserves et sa crainte de rentrer chez lui, dans la maison qu'il a si longtemps partagé avec son épouse et ses enfants dont la vacuité et les souvenirs enchevêtrés l'effraient tant.

Alors même que plus rien ne le retient dans ses bureaux, son affaire parfaitement géré par son fils, il se partage sans passion entre ses vieux amis (Bobby Lee et l'incroyable Ruth à la langue si bien acérée), sa cabane et son vélo. Les souvenirs s'estompent et les repères de sa vie et de cette bien triste cité de Thalia en font de même, installant en lui une profonde mélancolie et la perte de toute appétence à sa vie d'avant. 

Alors même qu'il ait renoncé à "la bagatelle sexuelle et sentimentale" et à suivre les affaires privées de ses enfants (filles et garçons), des problèmes cardiaques vont simultanément apparaître avec sa double attirance envers sa psychiatre (lesbienne depuis quelques années) et une jeune géologue semblant bien dévergondée mais aussi ses filles à la tardive découverte de leur propre sexualité et vocation. 

Faire le tri entre ses anciennes relations, s'engager sexuellement ? , s'engager affectivement ?, venir en aide à ses gendres auprès de ses filles pour faire perdurer les couples ?, vivre en attendant son opération qui pourrait lui être fatale ? voilà toutes les questions et angoisses que Duane va devoir résoudre entre rires, larmes mais aussi initiations sexuelles inédites et minauderies voire transgressions. On ne s'ennuie pas avec ce livre bien " léché " et ce cher Duane si attachant.

Suite de courts chapitres où les personnages sont bien rendus avec leur faiblesse essentiellement mais aussi leurs liens profonds. Style incisif, rarement caricatural, même si on peut regretter parfois ces scènes intimes un peu répétitives parfois.

Tag(s) : #Partenariat forum Lecteur.com

Partager cet article

Repost 0