Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Seconde sélection dans les offres de partenariat Denoêl et un coup de coeur.

Quatrième de couverture :

Tout commence par les lettres que s'envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante - cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d'échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sarah décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu'Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.

Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis - et pas uniquement les personnages de ses romans préférés -, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu'Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.

Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux  amis ont une idée géniale et complément folle pour la faire rester à Broken Wheel...

Avis et commentaires :

Je crains de manquer d'originalité dans cet avis en ne me distinguant pas de la masse des avis de ses lectrices (surtout) et ses lecteurs ; à savoir un livre attachant, drôle et tendre à la fois mais j'arrête là les commentaires que l'on pourrait considérer comme ceux d'une midinette pour entrer plus dans le fond et l'originalité que constitue ce livre.

On ne peut pas d'ailleurs classer ce livre dans un seul registre ni estimait que ce n'est que l'énième roman" fleur bleue" avec une une seule histoire de coeur, ce serait trop réducteur. A la fois relations épistolaires, récit d'un passage de témoin entre deux générations de lectrices, c'est aussi une critique d'une certaine partie de la communauté américaine à travers ses petites villes / trous si nombreux aux USA où plus rien ne subsiste (ni job, ni avenir), un témoignage d'une époque révolue mais aussi si actuelle avec la petite communauté bien blanche et très catholique (très wasp quoi) où tout semble trop neutre. L'opposition entre deux villes (une en pleine expansion avec sa partie dorée) et l'autre en perte de vitesse, dans la première on va considérer que la seconde est tellement perdue que l'on ne peut pas imaginer que l'on y trouve des endroits de rencontres et d'échanges autour de livres, cela aussi est parfaitement rendu par ce témoignage.C'est aussi le choc, dans une certaine mesure, entre une société suédoise très spécifique et une version américaine totalement différente. Comment peut-on imaginer que c'est une petite suédoise totalement étrangère qui  va tenter de renouer les liens et la vie de la ville et de sa communauté qui va la prendre sous son aile ? Et cela grâce aux livres.....

Amy, par ses lettres à l'attention de Sara c'est autant d'avis sur les livres, certains auteurs plus méconnus que d'autres, mais aussi sur son petit monde, sa propre histoire personnelle et intime comme par la description qu'elle fait de ses amis comme de sa communauté. C'est un peu comme si elle devançait les attentes, les premiers pas de Sara dans une communauté où elle est totalement perdue à son arrivée. Toute une galerie de portraits plus ou moins amènes mais autant de pièce d'un puzzle que Sara va assembler pour arrêter une descente dans l'oubli de Broken Wheel.

On n'échappe pas forcément à certains clichés ou à des fins trop évidentes mais cela reste anecdotique et on a là une belle lecture.

 

Tag(s) : #Partenariat Denoël

Partager cet article

Repost 0