Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Livre issu de la sélection du mois de Novembre 2014 et du partenariat avec les Editions Denoël.

Merci de cet envoi.

Quatrième de couverture

En Italie dans les années 40, Delia grandit entourée de ses frères et soeurs. Dans la maison crasseuse et trop étroite, où le gramophone joue en boucle  le même air entétant , il n'y a que le vide et l'absence de désir. Alors, pour tromper l'ennui ou pour s'inventer des rêves, Delia emprunte chaque jour la route qui mène à la ville.

L'Italienne Natalia Ginzburg compose un court roman au cordeau, qui se niche au plus près des sentiments humains.

Avis et commentaires

A la fois témoignage et roman, ce récit se veut être une prise de vue à un instant T; celui des années 40 dans une Italie rurale, où la ville, à défaut d'y vivre, reste le miroir d'un monde idéal pour les jeunes filles prises dans le carcan de coutumes millénaires arriérées.

Délia, jeune femme issue d’un milieu agricole des plus pauvres n’a qu’une ambition, quitter ce qu’elle considère comme un cloaque pour suivre l’exemple d’une sœur aînée, mariée et volage mais surtout vivant à la ville…. le miroir de toutes les alouettes et l’assurance possible d’une vie oisive et plus dorée que son quotidien.

Voilà la trame posée, le lecteur va alors suivre Delia dans son récit à multiples facettes.

Descriptions particulièrement appliquées d’un quotidien sordide, celui d’une ferme misérable, sans confort moderne, avec un père brutal, seul maître à bord et tyran familial, celle de son stratagème pour s’évader de sa condition, ses essais de manipulation auprès de ses prétendants, la semi réussite de ce dernier, ses escapades urbaines auprès de sa sœur, son exil plus ou moins volontaire, tout forme le portrait d’une jeune femme plutôt volage, égoïste au caractère bien trempé mais dont le mal majeur est l’ennui…..et la volonté de s’élever de sa condition.

J’ai retrouvé dans ce livre des accents de « Bonjour Tristesse », par cette approche de l’ennui.

Un style efficace, un possible règlement de compte personnel quant à ses origines, le tout est bien écrit, à la fois concis et efficace

Tag(s) : #Editions Denoël

Partager cet article

Repost 0