Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Livre lu grâce au forum Babelio et aux Editions Zulma dans le cadre de l'opération Masse Critique de la Rentrée Littéraire 2014

Quatrième de couverture :

Un richissime industriel suédois, mégalomane et collectionneur d'automates, organise une extravagante expédition vers les sommets himalayens dans l'unique espoir de redonner vie à une épouse disparue sous les glaces vingt ans auparavant. Mais ce qui se joue -ou se déjoue - sur le toit du monde, c'est avant tout une quête d'absolu ; pour leur fille Margherete, proie trop facile d'une secte ordinaire ; Hiel, en deuil halluciné d'un frère alpiniste ; ou encore Desargues, spécialiste de Descartes et universitaire désabusé.

Foisonnant et vertigineux, "La Condition magique" est un roman philosophique où la raison triomphante nous emmène au bord du gouffre.

Avis et commentaires :

Auteur découvert l'an dernier avec "Le Peintre d'Eventail" dont je suis sorti bluffé par tant de culture, de richesse lexicale et d'images, une écriture poétique et romanesque... C'est donc avec une grande impatience que je me suis jeté dans la lecture de ce nouvel opus.

Autant briser le suspense, c'est un second livre tout aussi prégnant et totalement innovant, une fois de plus. Croiser les destins de personnes dont rien, à priori, ne peut les lier si ce n'est un amour et une fascination quasi morbide pour les sommets d'un point de vue propre (Alpes, Himalaya) mais aussi figuré (Intellectuel avec Descartes, et science avec cryogénie).

Force de la poésie, figures tragiques d'Hiel, dont les souvenirs hallucinés d'un frère mort en montagne, le perturbent au plus haut point, Marghrète, fille dont la mère a disparu aux confins de l'Himalaya, laissée à elle-même et sous l'affluence d'une secte démente, le millionnaire et père de Marghrète; Ströhmbauer, au passé nazi plutôt trouble, dont la seule raison de vivre est celle de retrouver et de ramener à la vie une épouse tant aimée, Blindwell, guide de haute montagne et premier homme de confiance de l'industriel, amoureux fou de Margrhète et enfin Desargues, universitaire passionné de Descartes, coureur de jupons et homme désabusé dont les seules raisons d'être sont sa mère et Descartes.

Livre partagé en parties claires, permettant au lecteur de situer chacun des personnages, leurs tourments, passions, haines ou contradictions. Un niveau lexical encore une fois exceptionnel, une force impressionnante dans la connaissance des sentiments de ses personnages, M Haddad est tout simplement authentique et passionné. Rencontres, mise en place des liens plus ou moins avoués entre chacun, folies de certains et toujours ces images, ces couleurs, ces descriptions exceptionnelles, Tout s'emboîte, se noue et se dénoue parfois avec souvent des surprises.

Un grand moment d'évasion garanti, une lecture qu'il faut déguster, découvrir et re découvrir.....

tous les livres sur Babelio.com
Tag(s) : #Masse Critique Babelio

Partager cet article

Repost 0