Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Livre lu dans le cadre de l'opération Masse Critique du forum Babelio.

 

Quatrième de couverture

 

2205 C'est le débarquement. Les troupes de l'Empire Chrétien Moderne se déploient dans les plaines arides d'Akya du Centaure. A l'arrière, Albéric Villejust organise la rébellion qui gronde parmi les inermes. De leur côté, Tancrède de Tarente et Clorinde ont retrouvé l'amour, une foi inébranlable, et comptent mener à bien leur mission, au nom du tout-puissant Pape Urbain IX. En tant que méta-guerriers, la prise de l'ultime tombeau du Christ repose en grande partie sur leurs épaules. 
Mais sous l'implacable soleil centaurien, rien n'est gravé dans le marbre. Alors que les rebelles se cachent et s'organisent dans le désert, que les Atamides se révèlent plus dangereux que prévu, les luttes de pouvoir s'intensifient et des forces nouvelles s'agitent dans l'ombre. De ces zones obscures dépendront l'avenir d'Akya, des nouveaux Croisés et, à plus grande échelle, de peuples entiers.

 

Avis et commentaires :

 

C'est avec une certaine impatience et après avoir suivi les multiples rebondissements du premier volume dans le récit du voyage vers Akya du Centaure que j'ai lu le second et dernier volet consacré lui, plus particulièrement à l'installation et à la confrontation des croisés d'Urbain IX avec les Atamides.

Et bien, je peux dire que les 796 pages qui composent ce dernier opus ont su générer toujours autant de rythmes, de suspense et de rebondissements.

Si nous avions déjà pu bien cerner les personnalités, héros et héroïnes que sont Tancrède, Clorinde, les croisés Lieutaud et l'inerme Albéric comme les rivalités des plus hautes autorités de l'empire d'Urbain IX, ce second volume nous permet enfin de faire la connaissance des Atamides.

La rencontre entre les deux mondes tourne aux massacres, les querelles d'influence des croisés, les doutes de Tancrède sur la justesse de son engagement, les destins plus ou moins heureux de ses compagnons et la multiplication des rivalités, obsessions et de la résistance des inermes qui font sécession. Ce sont les évolutions des trois idéaux (croisés, inermes, atamides) qui dans un rythme soutenu (combat, évolution technologique) et du combat ultime qu'ils vont se livrer jusqu'à l'aboutissement final.

Un style toujours aussi précis, tant dans la description des paysages ou installations (d'Akya du Centaure,la colonie croisée, le bastion de la résistance inerme, dans les vestiges atamides) que dans les doutes de chacun, les rivalités humaines et les conflits d'intérêts et les bouleversements politiques qui maintient ainsi le suspense et nous livre les dernières clés de ce dytique original de François Baranger.

Tag(s) : #Masse Critique Babelio

Partager cet article

Repost 0